Le gardiennage de quatre autres quartiers militaires bientôt confié à des sociétés privées

L’aéroport militaire de Melsbroek (crédit-photo Jurgen Braekevelt/ BE Defence)

Dans la ligne droite de la politique d’outsourcing du ministre Steven Vandeput et du gardiennage du quartier Hemptinne à Heverlee confié à la société Securitas, quatre autres quartiers militaires vont être concernés comme l’a annoncé le gouvernement.

Le gouvernement belge a approuvé vendredi le lancement d’une procédure de marché public pour l’outsourcing du service de garde de quatre autres quartiers: l’Ecole Royale Militaire à Bruxelles, Groenveld à Melsbroek, Steenstraat à Poelkapelle et Major IFM Dufour à Rocourt. En plus de l’Ecole Royale Militaire, les autres unités concernées sont le 15 Wing et l’aéroport militaire de Melsbroek d’où partent et reviennent la majorité des militaires belges en opérations, le SEDEE le service de déminage de l’armée et le Centre de Compétence Matériel Roulant et Armement.

Comme l’a précisé le ministre Steven Vandeput dans un communiqué, le contrat sera accessible aux petites entreprises puisque le marché public est divisé en quatre lots. Comme à Heverlee, l’entreprise sera chargée d’assurer en permanence la garde en remplaçant le personnel et les moyens techniques (caméras, systèmes de détection et système de contrôle d’accès). Suite à la première expérience à Heverlee, le délai de préparation et de mise en place sera plus long et passera de 90 jours à 120 jours. Le contrat aura une durée de quatre ans et pourra être prolongé d’un an.

Normalement, les projets d’outsourcing mis en place ne sont que des projets-pilotes mais ils sont plutôt appelés à durer et à s’étendre dans les années à venir. « La Défense poursuivra cette politique d’une manière plus structurée et pour chaque service/matériel/infrastructure nouvelle et existante, il sera vérifié si la collaboration ou l’externalisation via un partenaire civil ou gouvernemental est appropriée pour des raisons d’efficacité », explique d’ailleurs le ministre Steven Vandeput dans le communiqué.

Pour 2018, d’autres projets d’outsourcing vont voir le jour. La gestion et la restauration du quartier Hemptinne à Heverlee, du camp Elsenborn mais aussi du quartier Meerdaalbos (SEDEE) sont dans le planning prévisionnel 2018. Le projet d’outsourcing du ministre Steven Vandeput doit permettre à l’armée de se concentrer sur ses missions principales c’est-à-dire les opérations extérieures et de compenser la baisse d’effectifs prévue de 5.000 personnes d’ici 2030.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.