Les Pays-Bas créent un commandement des opérations spéciales

Démonstration des forces spéciales néerlandaises lors de cérémonie de création du SOCOM (crédit-photo NL Defensie)

La Défense néerlandaise a décidé de créer un commandement des opérations spéciales (NLD SOCOM).

Tout comme la Belgique, l’armée néerlandaise a créé un commandement des opérations spéciales lancé officiellement hier. Ce SOCOM néerlandais doit permettre de coordonner la capacité SOF néerlandaise dans son ensemble. Son personnel sera chargé de planifier, diriger, exécuter et évaluer toutes les opérations des SOF néerlandaises. Lors d’opérations des forces spéciales, il sera capable de lui fournir de l’appui comme celui d’une unité d’hélicoptères Cougar. L’armée néerlandaise prévoit que ce nouveau SOCOM soit pleinement opérationnel en 2020 et composé de 70 hommes.

Le logo du nouveau SOCOM néerlandais

Comme l’évoquait le syndicat de défense néerlandais VBM en octobre dernier, cette mise en place a nécessité des négociations entre la Défense et les syndicats sur la réorganisation que cela allait entraîner et ses conséquences sur le personnel. Le SOCOM néerlandais dépendra directement du commandement des forces armées. Mais le Korps Mariniers et le MARSOF (Netherlands Maritime Special Operations Forces) dépendront toujours de l’Etat-Major de la Marine Royale tout comme le Korps Commandotroepen (commandos) de celui de l’Etat-Major de l’Armée de Terre Royale. Chaque corps restera ainsi autonome dans son recrutement par exemple. La Défense néerlandaise va tendre à uniformiser l’entraînement et l’équipement des SOF.

Le major-général Théo Ten Haaf est le premier commandant du nouveau SOCOM néerlandais (crédit-photo NL Defensie)

Le premier commandant du SOCOM néerlandais est le major-général Théo Ten Haaf des forces aériennes néerlandaises. En septembre 2017, il a été nommé à la tête de la Task Force chargée de la mise en place de ce nouveau commandement. Il compte plusieurs missions en Bosnie, Macédoine, Albanie et Afghanistan. Il a également été responsable des opérations au sein de l’Etat-Major de la Défense néerlandaise.

Avec la création de ce SOCOM, la Défense néerlandaise ambitionne de prendre la tête du Composite-Special Operations Component Command (C-SOCC) lancé en juin dernier avec la Belgique et le Danemark afin de permettre à l’OTAN d’avoir une capacité de forces spéciales pour ses opérations. Ce C-SOCC sera pleinement opérationnel en 2021.

La Belgique a également renforcé sa capacité de forces spéciales avec la création du Special Operations Regiment (SOR) en juillet dernier. La mise en condition de cette nouvelle capacité SOF a nécessité la mise en place d’un SOCOM chargé de coordonner et faciliter sa mise en oeuvre.

Un commentaire

  1. La Coopération  » Benelux  » est tjrs. une bonne chose face à l’incohérence voir l’inexistence d’ Une Armée EU. Dommage que ce Benelux n’utilise pas tjrs. les mêmes matériels idem pour les commandes à quelques exceptions .

Laisser un commentaire