Le Luxembourg prévoit 333 millions d’euros de dépenses militaires pour 2019

Des militaires luxembourgeois lors de l’exercice Trident Juncture en novembre 2018 (crédit-photo Marc Secav/Armée luxembourgeoise)

Le Luxembourg prévoit 333 millions d’euros de dépenses militaires pour 2019.

Présenté en 2017, le document «Lignes directrices de la défense luxembourgeoise 2025+» prévoyait d’augmenter le budget de la Défense luxembourgeoise de 50% à l’horizon 2020. Le nouveau gouvernement luxembourgeois, formé en 2018, compte suivre le document durant cette législature. Le budget de la Défense luxembourgeoise pour 2019 était en discussion à la Chambre des Députés en fin de semaine dernière. Le gouvernement prévoit 333 millions d’euros de dépenses militaires pour cette année civile. Les dépenses militaires luxembourgeoises ont passé la barre des 300 millions en 2018 alors qu’elles n’étaient que de 190 millions en 2014.

Parmi ces 333 millions d’euros, 86 millions d’euros sont consacrés à l’armée luxembourgeoise dont 61,4 millions pour les frais de personnel. Le gouvernement alloue 14 millions d’euros pour la rénovation de casernes. Le Ministère de la Défense participera également aux frais d’acquisition de deux hélicoptères de la Police Grand-Ducale à hauteur de 17,6 millions d’euros. Dans le budget, on remarque une première avec la mise en place d’une capacité de cyber-défense à hauteur de 250.000€ au sein de l’armée luxembourgeoise. Des crédits seront alloués à cette nouvelle capacité dans les années à venir avec une légère augmentation. En 2019, l’armée luxembourgeoise contribuera à hauteur d’1 million d’euros aux frais d’exploitation de l’unité belgo-luxembourgeoise d’A400M contre 11.786€ en 2018. L’A400M aura un coût important pour la Défense luxembourgeoise avec des frais d’exploitation et de maintenance de 12 millions d’euros par an sur 35 ans après sa livraison en 2020. De plus l’armée luxembourgeoise a la volonté de développer une médecine militaire mais pour l’instant le crédit alloué est insignifiant et elle n’est qu’au stade du projet.

Durant cette session, la Chambre a aussi approuvé la participation de quatre pilotes et trois loadmasters luxembourgeois à des missions d’évacuation de ressortissants européens qui seraient décidées par le gouvernement belge. En effet, le personnel aérien luxembourgeois est détaché auprès de la Composante Air belge en opérations.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.