Les activités d’appui et la restauration entièrement externalisés au camp d’Elsenborn

Sodexo est chargée des services d’appui et de la restauration du camp d’Elsenborn (capture d’écran vidéo BE Défense/Sodexo)

Le camp d’Elsenborn est le premier camp de l’armée belge à externaliser plusieurs services.

A l’occasion de la prise de commandement du major Pascal Thunus, la Défense belge et Sodexo ont présenté le déploiement de l’externalisation au sein du camp d’Elsenborn. Dans le cadre des projets-pilotes lancés par le ministre Steven Vandeput en 2017, une procédure de marché public pour les activités d’appui et de restauration du camp d’Elsenborn avait été lancée en décembre 2017. Après avoir remporté le contrat à l’Ecole Royale Militaire, la multinationale Sodexo a remporté celui du camp d’Elsenborn pour une durée de 10 ans pour un montant de 5 millions d’euros par an. 39 personnes de Sodexo ont désormais la charge des activités d’appui (nettoyage, maintenance technique, jardinage, maintenance etc…) et la restauration. Sodexo sera également responsable de l’entretien du champ de tir avec un service incendie inclus.

Le camp d’Elsenborn est est le seul camp en Belgique où les militaires peuvent utiliser toutes les armes lourdes, individuelles ou collectives de la Composante Terre. D’une superficie de 28km², il possède plusieurs stands de tir, une plaine d’exercices et une zone de vie offrant toutes les facilités pour les troupes en manœuvre. Il compte 1.200 lits ainsi que plusieurs zones de bivouac. Il accueille 98.000 visiteurs par an que ce soit des militaires belges ou d’autres nations ou bien des policiers.

Sodexo a commencé à déployer ses services d’externalisation au camp d’Elsenborn en mai dernier. La cuisine et le self-service ont dû subir des travaux d’adaptation. Le réfectoire a été entièrement rénové. En plus de pallier au manque d’effectifs, la Défense belge veut pouvoir offrir une qualité de service et d’accueil pour les personnels de passage. Sodexo et la Défense ont d’ailleurs produit une vidéo ensemble pour montrer qu’ils travaillent main dans la main.

 

Pour l’instant, le gardiennage du camp est encore à la charge des militaires mais à terme il devrait aussi être externalisé.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.