Les Pays-Bas ont accueilli leur premier F-35 à la base aérienne de Leeuwarden

Photo historique devant le premier F-35 néerlandais qui vient d’atterrir à la base de Leeuwarden (photo Barbara Visser)

Les Pays-Bas ont accueilli leur premier F-35 à la base aérienne de Leeuwarden.

La Luchtmacht a amorcé un changement important avec l’arrivée du premier F-35 sur la base aérienne de Leeuwarden. Ce dernier a atterri hier aux Pays-Bas devant plus de 2.200 invités dont la ministre de la Défense Ank Bijleveld-Schouten et la secrétaire d’Etat à la Défense Barbara Visser. Il était accompagné d’un F-16, un Hawker Hunter et un Spitfire, ses prédécesseurs au sein de la Luchtmacht. L’événement était diffusé en direct sur la chaîne YouTube de la Défense.

Ce F-35 a été construit en Europe et venait directement depuis son usine de montage en Italie. Il fait partie du lot des huit premiers F-35 qui ont été livrés en 2019 aux Pays-Bas. Six sont basés aux États-Unis pour la formation de pilotes. Le dernier arrivera à la base de Leeuwarden d’ici la fin de l’année. Les 24 autres avions seront livrés entre 2020 et 2022. Les autres le seront en 2023. Initialement, le gouvernement néerlandais avait acheté 37 F-35. Au début du mois, il a décidé d’acquérir 7 F-35 supplémentaires dans le cadre de sa politique d’investissements dans la Défense pour tendre vers les 2% du PIB. Cela devrait permettre à la Luchtmacht de disposer de trois escadrons au lieu de deux. Le coût total d’acquisition des F-35 s’élèvera à environ à 5,7 milliards d’euros.

Les Pays-Bas forment depuis octobre 2013 des techniciens et 4 pilotes aux États-Unis pour piloter et entretenir l’avion en phase de test. En janvier 2014, les 6 premiers techniciens et le premier pilote néerlandais de F-35 ont obtenu leur certificat pour le nouvel avion de chasse. Le personnel néerlandais a été transféré de la base aérienne Eglin en Floride à la base aérienne Edwards en Californie pour la phase de test opérationnel en janvier 2015.

La Belgique a également fait l’acquisition de 34 F-35 pour un montant de 3,8 milliards d’euros. Ils seront livrés entre 2023 et 2030. Les premiers F-35 n’arriveront en Belgique à la base de Florennes qu’en 2025, les premiers servant à la formation des pilotes aux Etats-Unis. En effet à partir de fin 2022, les pilotes et le personnel d’appui opérationnel entameront un recyclage aux États-Unis sur ces appareils. Les techniciens suivront dès 2023. Cependant, la Composante Air envisage d’utiliser une partie des F-16 actuels dans le cadre d’opérations jusqu’en 2028.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.