Les militaires belges, formés au CENTAC en France, vont être rapatriés

Un SGTIA belge était en formation au CENTAC en France (crédit-photo CENTAC-1er BCP)

Les militaires belges, formés au CENTAC en France, vont être rapatriés.

Dans son édition du jour, le quotidien local La Meuse nous apprend que les militaires belges, qui sont actuellement en rotation au CENTAC pour la formation d’un SGTIA, vont être rapatriés par la Défense. Certains proches de militaires ont fait part de leur inquiétude quant aux conditions sanitaires sur place au début de l’exercice avec par exemple l’absence de savon dans les toilettes. Mais la raison principale de ce rapatriement est que les militaires craignent de se retrouver confinés en quarantaine et dans l’impossibilité de quitter la France suite aux dernières mesures prises par le gouvernement français à cause de l’épidémie du coronavirus. Il s’agit d’une mesure de précaution. L’exercice n’aura donc duré qu’une semaine.

En plus de 150 Chasseurs Ardennais, le SGTIA belge comprenait des hommes du 4ème bataillon du Génie, du 4ème bataillon Logistique, du bataillon de Chasseurs à Cheval (ISTAR), du 3ème EMI (élément médical d’intervention), du 4 Groupe CIS et du bataillon d’Artillerie.

8 commentaires

Laisser un commentaire