La Défense prévoit toujours de terminer l’opération Vigilant Guardian en septembre

Des militaires du 1/3 Lanciers de l’opération Vigilant Guardian patrouillent en avril dernier en pleine crise du coronavirus (crédit-photo Vincent Bordignon/BE Défense)

La Défense prévoit toujours de terminer l’opération Vigilant Guardian en septembre.

Durant la crise du coronavirus, l’opération Vigilant Guardian s’est poursuivie. Les événements auraient pu faire croire que la fin de l’opération, programmée pour fin 2020, serait reportée. Pourtant interrogé à ce sujet en commission cette semaine, le ministre de la Défense, Philippe Goffin, a déclaré qu’à partir de septembre la police effectuerait la sécurisation, elle-même, sauf la centrale nucléaire de Doel où l’armée resterait présente. Dans les termes, le ministre n’a pas été très catégorique mais se montre confiant.

Il faut dire que les acteurs décisionnaires sont nombreux dans ce dossier, la Défense se trouvant en bout de chaîne et n’ayant pas réellement voix au chapitre. L’Intérieur et la police ont bien plus de poids. Le plan « 200 plus 100 » a été le fruit de longues négociations entre les parties qui ont débuté en 2017 sous l’impulsion du capitaine de vaisseau Carl Gillis, commandant de l’opération. Préparé depuis 2018, il n’a jamais été mis en place et ne devrait pas l’être si on se fie à la déclaration du ministre de la Défense. Le déploiement des militaires se fait sur base d’une analyse du niveau de menace par l’OCAM.

Ce plan « 200 plus 100 » prévoit de ne laisser déployer au mois de septembre plus qu’une trentaine de militaires mais essentiellement dans le cadre de l’opération Spring Guardian pour la garde de la centrale nucléaire mentionnée plus haut. On passerait donc directement à la phase finale du plan sans baisse progressive. La mission des militaires doit être reprise par la Direction de la sécurisation (DAB). En commission cette semaine, le ministre de l’Intérieur Pieter de Crem a assuré que la formation n’avait pas été arrêtée mais que l’enseignement s’était fait à distance pour les parties théoriques. La partie pratique sera plus compliquée pour des raisons évidentes. Les cours et les examens reprendront selon l’évolution du déconfinement. Le ministre a expliqué que des aspirants pourraient être mis à disposition de la DAB en attendant mais ne seront pas envoyés activement sur le terrain.

Le ministre de la Défense Philippe Goffin a précisé que l’opération Vigilant Guardian avait coûté 206,3 millions d’euros depuis son lancement au mois de juillet prochain. Actuellement, 354 militaires sont déployés dans le cadre de l’opération Vigilant Guardian selon les derniers chiffres du mois de mai.

Un commentaire

  1. […] L’annonce à demi-mot du ministre de la Défense Philippe Goffin de la fin de l’opération Vigilant Guardian il y a 15 jours a immédiatement fait réagir la communauté juive d’Anvers. Dans un communiqué du 18 mai, cette dernière a marqué son opposition à la disparition des militaires du paysage car la menace terroriste est d’autant plus présente avec la crise du coronavirus. « Il n’est donc pas logique que des soldats lourdement armés disparaissent des rues du quartier juif d’Anvers. Que les soldats soient remplacés par des unités de police également lourdement armées pourrait être une option. Mais les soldats sont apparus dans les rues parce que dans le passé, la police n’avait pas suffisamment de personnel disponible pour protéger le quartier juif », explique en substance le communiqué. La communauté juive d’Anvers accorde une grande confiance aux militaires. « Ils veulent des bleus et des kakis: les bleus pour le mandat d’intervention et les verts pour la puissance de feu », nous expliquait le commandant de l’opération Vigilant Guardian, le capitaine de vaisseau Carl Gillis.  Interrogé à ce sujet, le bourgmestre d’Anvers, Bart De Wever, a indiqué au quotidien Het Niewsblad qu’il cherchait une solution au niveau fédéral et que le gouvernement devrait offrir une alternative équivalente. Ce nouvel épisode confirme un peu plus que c’est à Anvers que « se jouera » la fin de l’opération Vigilant Guardian. […]

Laisser un commentaire