Hendrik Bogaert (CD&V): »Le budget de la Défense est alloué par le Parlement »

Le député CD&V Hendrik Bogaert a rappelé que le budget de la Défense était alloué par le Parlement

Le budget de la Défense est alloué par le parlement, rappelle le député CD&V Hendrik Bogaert.

Lors de la séance plénière de jeudi, la récente annonce par la Défense de réduire grandement le plan de vol annuel a été commentée par certains députés qui ont posé des questions au ministre Philippe Goffin. Ce dernier n’a pas fourni plus d’explications que les arguments avancés par la Défense sur cette décision. Le député CD&V Hendrik Bogaert a regretté ce nouvelle épisode qui donne une image négative. « Je déplore que la Défense fasse une fois de plus la une de cette manière. Bien que la décision soit rationnelle, elle a son origine dans un manque de budget et de personnel qualifié », a-t-il réagi avant de conclure « Ce budget est alloué par le Parlement. Nous devrons donc nous pencher sur la question ». Le dossier des NH-90 TTH vient de montrer concrètement les limites de faire autant qu’avant avec moins malgré plusieurs alertes. Les achats sont le fruit de décisions politiques.

La question d’une flotte réduite pourrait bien se poser aussi pour les F-35, la flotte d’avions de chasse de la Composante Air passant de 54 appareils à 34 appareils. En janvier dernier, plusieurs médias s’étaient fait l’écho de la possibilité d’achat de 14 appareils supplémentaires afin de répondre aux exigences de l’OTAN sur le modèle des Pays-Bas qui a fait l’acquisition d’une deuxième tranche de 9 F-35. Le lieutenant-général Rudy Debaene, chef de la DGMR, a tenu à préciser cette information alors que certains le prenaient pour acquis. « Il s’agit d’une demande de l’OTAN mais pour l’instant il n’y a rien de concret. Je me focalise sur l’accord actuel. Ce n’est pas un processus d’un marché habituel. C’est le monde politique ou parlementaire qui va décider », avait-il précisé en commission de la Défense lors d’une audition sur le matériel. Si la Belgique suivait les recommandations de l’OTAN, elle devrait également se doter d’une brigade supplémentaire en plus des deux déjà existantes mais avec quel personnel ? C’est impossible à créer en l’état actuel.

C’est pour ça que le général Marc Compernol, chef de la Défense (CHOD) a insisté ces derniers temps pour augmenter les efforts budgétaires pour la Défense. « On demande 2,4 milliards en plus pour cette législature (20-24) mais même si on arrive à 1,28% du PIB comme effort de Défense, le gouffre avec les pays-peloton de l’UE ou de l’OTAN devient plus grand », nous expliquait le général-major Marc Thys, chef de l’équipe Transition. D’autres équipements moins visibles de la Défense belge font face à des problèmes de disponibilités comme les Dingo, les Piranha et les Lynx. Tout comme le NH-90, les deux tranches additionnelles d’achat de Dingo et Piranha n’ont jamais été levées, le PS ayant bloqué l’achat malgré la volonté du ministre de la Défense de l’époque Pieter de Crem. Aujourd’hui ces flottes de véhicules sont sous tension en attendant l’arrivée des Griffon et Jaguar du contrat CaMo (capacité motorisée) en 2025. La Défense belge a d’ailleurs perdu en janvier deux Dingo en opérations au Mali après l’explosion d’un IED (engin explosif improvisé).

Les députés se sont penchés dernièrement sur le problème des ressources humaines au sein de la Défense. Une proposition de résolution socialiste à ce sujet était en discussion en commission à la Chambre.

2 commentaires

  1. Si le F-35 détruit la capacité des entreprises aéronautiques européennes dans le domaine militaire, le maintien en conditions opérationnelles de ce joujou va dévorer les crédits budgétaires affectés aux armées et au final les vider de toutes capacités.

    Pour un avion qui a de plus en plus de restrictions de vol:
    http://www.opex360.com/2020/06/26/ses-reservoirs-etant-potentiellement-vulnerables-a-la-foudre-le-f-35a-doit-se-tenir-a-lecart-des-orages/

  2. J’ai difficile à comprendre pq? on a revendu des hélicos Agusta alors qu’il y a un manque cruel d’appareils au sein de l’ Otan . Au départ la Be. en avait une bonne quarantaine pour ne plus en posséder qu’une vingtaine à l’ heure actuelle . Il y a un manque de vision au sein de la cellule d’ achats et/ou nos différents Ministres de la Défense sont incompétents ! ( – La Défense belge aura un quatrième ministre en un an : -a/ Steven Vandeput (11 octobre 2014-12 novembre 2018)- b:/ Sander Loones (12 novembre 2018-9 décembre 2018) C://- Didier Reynders (9 décembre 2018-1er novembre 2019) D:// – et enfin , le 04/12/2019 Philippe Goffin, nouveau ministre de la Défense ) Comment voulez-vous ??????

Laisser un commentaire