Un traité Benelux-Allemagne sur la surveillance de l’espace aérien en cours d’élaboration

Après la France, le traité Renegade du Benelux pourrait être étendu à l’Allemagne (crédit-photo Nicolas Deplanque/BE Défense)

Un traité Benelux-Allemagne sur la surveillance de l’espace aérien est en cours d’élaboration. 

Depuis janvier 2017, le traité Renegade est entré en vigueur. La Composante Air belge et la Luchtmacht néerlandaise alternent pour protéger l’espace aérien du Benelux. Dans le courant de la même année, le traité a été étendu à la France, pays avec lequel un accord a été signé. Cet accord ne comprend que les menaces aériennes non militaires: aéronef civil avec ou sans équipage avec utilisation de plusieurs mesures actives de sûreté aérienne : interrogation, escorte, intervention et tirs de semonce. Le tir de destruction n’est pas autorisé.  Cet accord permettra aux avions néerlandais, en fonction de leur rotation avec les appareils belges, d’effectuer une interception en cas de menace dans l’espace aérien français. A l’inverse, les avions français ne pourront pas entrer dans l’espace aérien néerlandais.

Un accord du même genre est en cours d’élaboration avec l’Allemagne selon une question écrite du député Hugues Bayet au ministre de la Défense Philippe Goffin. Le 17 novembre 2015, la Belgique avait  signé un accord bilatéral avec l’Allemagne, relatif à la surveillance de leurs espaces aériens respectifs. La ratification de ce traité fut suspendue en raison de négociations en cours entre le Benelux et l’Allemagne sur ces mêmes questions. Selon le ministre Philippe Goffin, le traité Benelux-Allemagne est en phase rédactionnelle et actuellement en cours d’analyse par les autorités allemandes. « L’accord entre le Benelux et l’Allemagne est effectivement du même ordre que celui établi avec la France. Cependant, le panel d’actions tactiques pouvant être exécutées est beaucoup plus limité, à la demande de l’Allemagne. Ceci pour des raisons d’ordre constitutionnel », a-t-il précisé.

La surveillance de l’espace aérien du Benelux est actuellement à la charge des F-16 belges depuis le 14 mai dernier.

2 commentaires

Laisser un commentaire