La surveillance de l’espace aérien du Benelux est désormais assurée par les F-16 néerlandais

Les F-16 néerlandais surveillent l’espace aérien du Benelux (crédit-photo NL Defensie)

La surveillance de l’espace aérien du Benelux est désormais assurée par les F-16 néerlandais. 

Depuis hier, les F-16 néerlandais ont la charge de la surveillance de l’espace aérien du Benelux pour une durée de 5 mois. C’est la base de Volkel qui assurera la permanence jusqu’au 24 septembre puis du 19 novembre jusqu’au 14 janvier prochain. Le reste du temps c’est la base de Leeuwarden qui prendra le relais. Les interceptions sont gérées depuis la station de contrôle des opérations aériennes (AOCS) de Nieuw-Milligen. Les Belges avaient pris en charge la Quick Reaction Alert (QRA) le 14 mai dernier.

La passation intervient alors que les F-16 belges vont être engagés en Irak et en Syrie depuis la Jordanie dans le cadre de l’opération Desert Falcon. La mission débutera au mois d’octobre pour une durée d’un an. Le personnel sera fourni par les deux unités du 2 Wing de Florennes et le 10 Wing de Kleine-Brogel.

Depuis janvier 2017 et l’entrée en vigueur du traité Renegade, les F-16 belges et néerlandais surveillent de façon alternative l’espace aérien du Benelux. Ils sont prêts à décoller 24H/24H pour effectuer une interception en cas d’intrusion d’avions civils ou militaires, présentant des dangers.

Laisser un commentaire