La Composante Terre remplacera ses mortiers légers de 60 mm en 2024

Le remplacement des mortiers de 60 mm sera un achat mineur mais important pour l’appui des unités terrestres (crédit-photo bataillon Libération-5 Ligne)

La Composante Terre remplacera ses mortiers légers de 60 mm en 2024.

Si la vision stratégique envisage l’acquisition d’une artillerie mobile longue portée à l’horizon 2024, l’armée belge ne possède actuellement que trois types de mortiers: 60 mm, 81mm et 120 mm. Elle dispose actuellement de 65 pièces de mortiers de 60 mm. Ces derniers ont été remplacés en 2011 a indiqué le ministre Philippe Goffin dans une réponse écrite au député N-VA Michael Freilich. Leur durée de vie étant d’environ 10 à 15 ans, le prochain remplacement est désormais programmé pour 2024 et non 2020 comme l’indiquait initialement la vision stratégique.

Ce remplacement est budgétisé à environ 2 million d’euros entre les pièces prévues pour la Brigade Motorisée et celles pour le Special Operations Regiment. Leur nombre devrait être équivalent mais il pourrait éventuellement changer en fonction d’une étude détaillée des besoins quantitatifs des unités au moment de la procédure. « Dans le cadre du partenariat stratégique avec la France pour les capacités motorisées, il y aura également un alignement complet avec la France pour répondre aux besoins en mortiers légers », a précisé le ministre. Le remplacement se fera en fonction des besoins techniques et des évolutions techniques du marché.

Les pièces de 81 mm équipent le 2ème bataillon de Commandos de Flawinne et le 3ème bataillon de parachutistes de Tielen. Les nouvelles ont été commandées en 2017. Il n’est donc pas prévu de les remplacer à court terme.

Un commentaire

Laisser un commentaire