Le SOCOM néerlandais est pleinement opérationnel

Le SOCOM néerlandais est pleinement opérationnel, deux ans après sa création (crédit-photo NL Defensie)

Le SOCOM néerlandais est pleinement opérationnel.

En décembre 2018, la Défense néerlandaise a créé un commandement des opérations spéciales. Ce SOCOM néerlandais doit permettre de coordonner la capacité SOF néerlandaise dans son ensemble. Son personnel est chargé de planifier, diriger, exécuter et évaluer toutes les opérations des forces spéciales néerlandaises. Le SOCOM néerlandais dépend directement du commandement des forces armées. Mais le Korps Mariniers et le MARSOF (Netherlands Maritime Special Operations Forces) dépendent toujours de l’Etat-Major de la Marine Royale tout comme le Korps Commandotroepen (commandos) de celui de l’Etat-Major de l’Armée de Terre Royale. Chaque corps reste ainsi autonome dans son recrutement par exemple. La Défense néerlandaise veut tendre à uniformiser l’entraînement et l’équipement des SOF. La création de ce SOCOM répond à un besoin croissant de déploiement de forces spéciales.

Au départ, le SOCOM néerlandais ne comprenait qu’une vingtaine de personnes, soit moins de 30% de l’état-major prévu. Son commandant, le major-général Théo Ten Haaf, a annoncé le 6 octobre qu’il avait atteint le statut FOC (Full Operational Capable), une date qui correspond au planning annoncé lors de sa création en 2018. Pleinement opérationnel, le SOCOM néerlandais comprend 74 personnes. 

En 2018, la Défense belge se dotait également d’un SOCOM pour accompagner le renforcement de sa capacité de forces spéciales avec le Special Operations Regiment (SOR). En mars dernier, la Belgique et les Pays-Bas renforçaient leur coopération avec la création du Benelux Sub Steering Group SOF.

Avec la mise en place de ce SOCOM, la Défense néerlandaise ambitionne de prendre la tête du Composite-Special Operations Component Command (C-SOCC) lancé en juin 2018 avec la Belgique et le Danemark afin de permettre à l’OTAN d’avoir une capacité de forces spéciales pour ses opérations. Le C-SOCC est actuellement commandé par le général danois Peter Boysen. Il sera pleinement opérationnel en 2021.

Laisser un commentaire