Après Liège et Charleroi, la Composante Médicale ouvre une unité de soins intermédiaires à Bruxelles

La Composante Médicale se déploie dans un troisième hôpital (crédit-photo Composante Médicale)

Après Liège et Charleroi, la Composante Médicale ouvre une unité de soins intermédiaires à Bruxelles.

Pour cette deuxième vague, le soutien de la Défense prend une autre forme. A défaut de pouvoir déployer un hôpital de campagne, la Composante Médicale ouvre des unités de soins intermédiaires dans les hôpitaux sous tension et augmente ainsi la capacité d’accueil. Après Liège et Charleroi, c’est au tour de Bruxelles de bénéficier de ces services. Le lieu choisi a été le campus des Cliniques de l’Europe, situé sur la commune d’Etterbeek. Cette unité accueillera 20 patients des hôpitaux bruxellois dès aujourd’hui. Le détachement militaire déployé se compose de deux médecins, sept infirmières, un physiothérapeute et dix ambulanciers. Un membre du personnel de soutien administratif complète le détachement.

En ouvrant trois unités de soins intermédiaires, la Défense a créé en tout environ 70 lits permettant ainsi de soulager le système hospitalier belge. Dans d’autres hôpitaux, elle fournit également du soutien administratif et logistique.

Laisser un commentaire