Du 40mm pour les futurs chasseurs de mines

Le canon Bofors 40 Mk4 de BAE Systems équipera les nouveaux chasseurs de mines (crédit-photo Navy Finland)

Du 40mm pour les futurs chasseurs de mines.

L’actualité est décidemment chargée en ce qui concerne le programme des futurs chasseurs de mines des flottes belge et néerlandaise. L’entreprise britannique BAE Systems a été sélectionnée pour fournir l’armement principal de cette classe de navire. Le modèle retenu est le Bofors 40 mk4 de 40mm.

Héritier de l’historique canon de 40mm du suédois Bofors qui a été un énorme succès commercial depuis sa création dans les années 30 et qui a participé à pratiquement tous les conflits depuis, cette version est la plus récente proposée par l’industriel. Ce système, léger et compact (2,3 tonnes sans munitions, moins de 2 mètre de hauteur), permet d’engager des cibles jusqu’à 12,5 km avec une puissance de feu allant jusqu’à 300 coups minutes. Il peut utiliser des munitions programmables apportant de la flexibilité dans les possibilités d’engagement, y compris avec des munitions airburst. Il peut être utiliser contre des cibles de surface, des avions d’attaque, des missiles antinavires ou encore des cibles côtières.

Cet armement représente sans hésiter une augmentation de la puissance de feu de la Composante marine car jusqu’ici, les chasseurs de mine belges de la classe Tripartite n’étaient équipés que de mitrailleurs de calibre 50 (12,7mm).

Le même type de système d’armes a récemment été sélectionné pour les futurs frégate Type 31 de la Royal Navy ainsi que pour des programmes suédois et finlandais.

Un commentaire

Laisser un commentaire