Les Néerlandais déploient temporairement 80 hommes supplémentaires en Afghanistan

Une patrouille néerlando-allemande en Afghanistan en février 2021 (crédit-photo NL Defensie)

Les Néerlandais déploient temporairement 80 hommes supplémentaires en Afghanistan.

En février dernier, le gouvernement néerlandais avait annoncé un déploiement en stand-by de 80 hommes supplémentaires en Afghanistan en cas de détérioration de la situation. Le délai de déploiement était de deux-trois semaines. Avec le retrait des troupes de l’OTAN d’ici septembre, la ministre de la Défense Ank Bijleveld-Schouten a annoncé aujourd’hui que ces 80 militaires de la Landmacht seraient déployés très prochainement. Il s’agit d’une demande du commandement du TAAC (Train, Advise and Assist) de l’OTAN dans le nord de l’Afghanistan en date du 13 avril. Leur mission débutera le 30 avril après une période de quarantaine de 10 jours. Les militaires ont été également vaccinés contre la Covid-19.

Ce détachement exécutera les mêmes taches que la Force Protection du Camp Marmal à Mazar-e-Sharif sous commandement allemand. Il sécurisera le redéploiement des troupes néerlandaises sur place et aura une posture uniquement défensive. Leur mission est prévue pour une durée d’environ cinq mois. Compte-tenu de la complexité logistique de ce retrait progressif, le gouvernement a averti que des militaires néerlandais pourraient être encore sur place après le 11 septembre pour ramener le matériel. Cette présence ne dépassera pas le mandat actuel qui expire le 31 décembre prochain.

Avec ces 80 hommes en plus, la Défense néerlandaise aura 230 hommes déployés en Afghanistan. Le coût de ce déploiement supplémentaire est estimé à environ 6 millions d’euros.

6 commentaires

Laisser un commentaire