Le dossier de vente des chasseurs de mines et des frégates n’est pas encore lancé

L’avenir des actuels chasseurs de mines et frégates n’est pas encore fixé (crédit-photo M917 Crocus)

Le dossier de vente des chasseurs de mines et des frégates n’est pas encore lancé.

En 2024, la Composante Marine recevra son premier chasseur de mines. La livraison de ces six nouveaux chasseurs de mines se terminera en 2030. Quant aux nouvelles frégates, il n’y a pas encore de date fixée car le projet a pris du retard du coup les Néerlandais ne recevront leur première frégate qu’en 2027. Une chose est sûre, la Belgique recevra les siennes d’ici 2030.

La question de la vente des actuels chasseurs de mines et frégates commence donc à se poser. C’est pourquoi le député Jasper Pillen (Open-vld) a interpellé la ministre de la Défense Ludivine Dedonder en commission cette semaine d’autant plus que les Pays-Bas semblent déjà s’activer à vendre les leurs.

La ministre a indiqué qu’aucune équipe spécifique de vente n’avait été créée à cet effet. Toutefois, des contacts informels ont eu lieu entre autres avec la Bulgarie, la Grèce et la Lettonie, mais aussi avec Naval Group pour les chasseurs de mines. Quant aux frégates, plusieurs pistes sont actuellement examinées. Il n’y a donc encore rien de concret.

Laisser un commentaire