La Composante Air inaugure le nouveau hangar de maintenance des A400M

Les A400M ont désormais un hangar de maintenance tout flambant-neuf à Melsbroek (crédit-photo Michael Moors/Composante Air)

La Composante Air inaugure le nouveau hangar de maintenance des A400M.

La ministre de la Défense, Ludivine Dedonder, le chef de la Défense, l’amiral Michel Hofman, et le numéro deux de l’armée luxembourgeoise, le colonel Pascal Ballinger, ont inauguré hier le nouveau hangar de maintenance pour les A400M. « Avec nos nouveaux avions de transport et ce nouvel environnement de travail, nous voulons nous profiler comme un employeur moderne. Cela renforcera l’attractivité d’un emploi à la Force aérienne », s’est réjoui le colonel aviateur Frank Vandenbussche, commandant du 15 Wing.

Sa construction a démarré en février 2020. « La réalisation d’une telle infrastructure dans les délais impartis est un véritable exploit. La conception finale et la demande de permis civil ont été lancées en mai 2019, et les premiers travaux pouvaient commencer en février 2020. Malgré les mesures sanitaires obligatoires pendant la période du COVID et la rareté de certains matériaux de construction sur le marché mondial, l’entrepreneur a réussi à terminer la construction en 20 mois », a souligné la DGMR. La construction était à la charge de la société flamande Democo, qui a remporté le contrat en mars 2019.

La construction de ce hangar a été réalisée sur base d’une coopération public-privé (PPS) pour laquelle l’entreprise est responsable des aspects « design, build, finance & maintain » (DBFM) c’est à dire, conception, construction, financement et entretien, ainsi que les mises à jours sur une période de 30 ans. De son côté, la DGMR assure le suivi technique et administratif. La même méthode sera appliquée à d’autres grands projets d’infrastructure planifiés, tels que le nouveau quartier général d’Evere, les sites des F-35 à Florennes et Kleine-Brogel et les sites de la nouvelle capacité motorisée.

Le coût de construction a été de 49,6 millions d’euros. Le ministère de la Défense déboursera 5,5 millions d’euros par an durant 30 ans pour la construction et l’entretien de l’infrastructure. Le Luxembourg prendra en charge un huitième des frais de maintenance à raison de 11 à 12 millions d’euros par an. Le coût total du projet est de 134 millions d’euros sur 30 ans.

Il s’agit du plus grand hangar pour avions jamais érigé par la Défense. Le hangar aura la capacité d’accueillir jusqu’à trois A400M simultanément. Il a une superficie de 13.621 m² et comprend de nouveaux bureaux (1.200 m²), une zone logistique (3.500 m²), ainsi que plusieurs zones de stockage et des ateliers (3.000 m²). La construction du simulateur de vol de l’A400M est en cours. L’étape suivante sera la reconversion complète du site de ce côté de la Haachtstesteenweg, où les bâtiments actuels obsolètes seront démolis pour la construction d’un parking plus grand pour l’A400M et la construction de nouveaux bâtiments.

Sur les huit appareils prévus, la flotte actuelle d’A400M comprend quatre appareils, dont un luxembourgeois. Le cinquième appareil atterrira demain à Melsbroek. Un autre doit être livré d’ici la fin d’année. Les deux derniers seront livrés en mars 2022 et janvier 2024.  La Composante Air espère pouvoir atteindre la pleine capacité opérationnelle de la toute nouvelle flotte pour mi-2024, achevant définitivement la transition entre le C-130 et l’A400M.

Les derniers C-130 seront retirés au mois de décembre.

 

2 commentaires

Laisser un commentaire