Les effectifs de la Défense seront en légère hausse en 2022

Les effectifs de la Défense seront en légère hausse en 2022 (crédit-photo Gert-Jan D’haene/BE Défense)

Les effectifs de la Défense seront en légère hausse en 2022.

Le Conseil des ministres du 10 novembre a fixé à 27.100 personnes le contingent de l’armée pour 2022, un nombre qui inclut les militaires en service actif, les élèves en formation, le personnel militaire affecté à diverses tâches et les réservistes. Il s’agit d’une légère hausse par rapport à 2021 (26.868 militaires).

Dans le détail, les militaires du cadre actif et élèves seront, eux, plutôt en très légère baisse. Ils passeront de 24.691 hommes à 24.599 hommes. C’est le cadre de la réserve qui permet la légère hausse globale avec 1.757 militaires en 2021 et 2.121 militaires en 2022. Les effectifs de la réserve continuent d’augmenter depuis 2020. Le reste comprend 380 militaires qui sont détachés dans d’autres instances du pays.

Le nombre de 27.100 exprime le maximum de militaires pouvant être sous les drapeaux le même jour de l’année 2022. Selon le communiqué du gouvernement, ce chiffre sera atteint en octobre 2022.

Les chiffres ne prennent pas en compte les civils. En 2022, 250 places seront ouvertes pour le personnel civil statutaire et 300 places supplémentaires pour les conventions de premier emploi. Selon la note de politique générale de la ministre Ludivine Dedonder pour 2022, le nombre de civils au sein de la Défense est passé de 1.496 à 1.610 entre le 1er janvier 2020 et le 1er octobre 2021, soit une augmentation de 7 %. C’est la première fois depuis 2015 que l’effectif en personnel civil augmente à nouveau au lieu de diminuer d’année en année.

Cette hausse s’explique par les objectifs de recrutement de ces dernières années, avec une moyenne de 2.500 postes ouverts. Les postulants sont toujours plus nombreux. La prochaine étape est de réduire l’attrition.

Laisser un commentaire