La mission de l’armée luxembourgeoise au sein de la Minusma débute avec l’aide de la Belgique

L’armée luxembourgeoise débute sa mission au sein de la Minusma avec l’envoi des capacités satellitaires (crédit-photo LU armée)

La mission de l’armée luxembourgeoise au sein de la Minusma débute avec l’aide de la Belgique. 

L’armée luxembourgeoise a indiqué sur ses réseaux sociaux que les capacités satellitaires, qu’elle mettra à disposition de la Minusma, ont pris la direction du Mali en fin de semaine dernière depuis l’aéroport du Findel. Ces capacités satellitaires ont été transportés dans un C-130 belge du 15 Wing de Melsbroek. Un copilote et un chef soutier luxembourgeois étaient intégrés dans l’équipage belge. « Le Luxembourg est partenaire de l’EATC (European Air Transport Command) et a donc accès à toute la flotte EATC, dont les avions belges. C’est donc un hasard qu’un C-130 belge ait été choisi par l’EATC », a expliqué le service de presse de la Défense belge. L’armée belge doit en effet apporter un appui à l’armée luxembourgeoise au Mali mais les modalités de ce support sont toujours en phase de planification au niveau des états-majors belge et luxembourgeois.

Un premier militaire luxembourgeois est parti début février pour Bamako en tant qu’élément précurseur, nous a indiqué un porte-parole de l’armée luxembourgeoise. Il a pour mission de réceptionner le matériel satellitaire luxembourgeois et de le remettre aux responsables de la Minusma en attendant l’arrivée du reste du détachement luxembourgeois qui est prévu pour mi-février. Un Contact Team (CT) de 2 personnes sera déployé en surplus des deux militaires du Mobile SatCom Team afin d’installer les terminaux satellitaires sur les cinq sites de la Minusma: Bamako, Gao, Mopti, Tombouctou et Kidal. La durée de l’installation est prévue pour deux semaines. En ainsi reliant les cinq sites avec un hub central à Bamako, la Minusma pourra utiliser un MINUSMA Mission Secure Network (MMSN).

La mission de l’armée luxembourgeoise au sein de la Minusma est prévue pour une durée de deux ans et se terminera en mars 2022. Entre avril 2018 et mai 2019, le Luxembourg avait déjà déployé ponctuellement des pilotes au sein du détachement belge du C-130 de la Minusma.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.