Les laboratoires de la Défense ont désormais leur propre insigne

Le nouveau et tout premier insigne des Laboratoires de la Défense (crédit-photo Gert-Jan D’Haene/BE Défense)

Les laboratoires de la Défense ont désormais  leur propre insigne.

Lors d’une cérémonie le 12 octobre à Peutie, les laboratoires de la Défense (DLD) ont reçu leur propre insigne ainsi qu’un béret. « Créée en 2005, l’unité était jusqu’ici composée d’un personnel de tous les horizons sans avoir de béret ni d’insigne distinctif.  Dans un souci de cohésion et d’identité sur le terrain, en exercice et opération, la demande d’un béret avec son propre insigne avait été introduite », explique la Défense sur son site.

Le nouvel insigne intègre tous les domaines d’expertise de l’unité. La partie centrale est un amalgame de symboles reconnaissables représentant les différents laboratoires. Elle est ceinturée par un cordon qui symbolise l’unité et la solidarité des huit laboratoires, du personnel et des services. Le tout est terminé par le dicton latin de l’unité, « Scientia in Dimetiendo », c’est-à-dire « la connaissance par la mesure », devise pour démontrer que l’expérience du DLD est basée sur de multiples tests en laboratoire ainsi que sur le terrain.

Durant la crise de la COVID-19, les laboratoires de la Défense, via son laboratoire CBRN, ont été mobilisés par le gouvernement fédéral pour effectuer des tests de masques FFP2. Pour cela, la Défense a dû faire l’acquisition d’un appareil spécifique pour 11.458 euros en mai dernier.

Laisser un commentaire