Le service de déminage néerlandais a aidé à désamorcer une bombe à l’aéroport de Bruxelles

photo d’archive NL Defensie

L’EOD (Explosive Ordnance Disposal), service de déminage de l’armée néerlandaise, a aidé le SEDEE belge à désamorcer une bombe datant de la Seconde Guerre mondiale à l’aéroport de Bruxelles. 

Une bombe datant de la Seconde Guerre mondiale avait été découverte lundi à l’aéroport de Bruxelles à Zaventem aux abords de la piste 25R durant des travaux d’excavation dans la zone cargo. Un périmètre de sécurité de 100 mètres avait été installé autour de l’engin. Le désamorçage a eu lieu dans la nuit de mardi et mercredi, entraînant la fermeture de la piste.

Le désamorçage a été effectué par le SEDEE, le Service d’Enlèvement et de Destruction d’Engins Explosifs de l’armée belge appelé pour ce genre d’opérations. Les militaires belges ont dû faire appel à leurs collègues néerlandais de l’EOD pour l’occasion. « Leur matériel de découpe d’eau avait échoué. A cause de l’importance économique, le désamorçage de la bombe ainsi n’a pas été retardé », a indiqué la Défense néerlandaise.

En juin dernier, le SEDEE avait déjà dû neutraliser une bombe datant de la Seconde Guerre mondiale à l’aéroport de Bruxelles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.