Les effectifs de la Défense continuent de baisser pour 2021

Les effectifs de la Défense continuent de baisser pour 2021 (crédit-photo 1C/1Gr)

Les effectifs de la Défense continuent de baisser pour 2021.

Comme le prévoit la Constitution qui veut que le contingent de l’armée soit fixé annuellement, le gouvernement a approuvé vendredi dernier l’avant-projet de loi qui le fixe pour 2021. Ce nombre exprime le nombre maximum de militaires qui peuvent être sous les armes un même jour de l’année 2021. Il comprend 24.691 militaires du cadre actif et élèves, comptés dans l’enveloppe en personnel militaire. Le nombre de réservistes est encore en hausse passant à 1.757 militaires contre 1.379 en 2020. Le reste comprend 420 militaires qui sont détachés dans d’autres instances du pays.

Dans son communiqué, la ministre de la Défense Ludivine Dedonder souligne que ce quota comprend le recrutement de 2.500 soldats, soit une augmentation de 465 soldats par rapport recrutement prévu pour l’année 2020. « Ce recrutement est nécessaire pour maintenir une Défense efficace et constitue donc l’un de nos objectifs les plus importants au cours de cette législature », explique la ministre. Le budget 2021 prévoit aussi le recrutement de 150 civils. 90 agents civils supplémentaires étalés sur plusieurs années ont été recrutés depuis 2016 dans le cadre de la provision Terrorisme. Si le nombre de civils est en baisse par rapport à 2012, il est en augmentation constante depuis 2019. Au 1er janvier 2021, la Défense comptera 1.498 civils contre 1.240 en 2019.

Au total, les effectifs pourront comprendre 26.868 militaires. Le budget de la Défense indique qu’au 1er janvier prochain, elle comptera 24.263 militaires dans l’enveloppe personnel militaire.

Un commentaire

Laisser un commentaire