MINUSMA: Le détachement belgo-allemand d’hélicoptères bientôt sur le départ

Le détachement belgo-allemand le jour de son entrée en fonction officielle au début du mois de mars (crédit-photo Bundeswehr / Michael Seidel)

Depuis le mois de février, la Belgique a déployé deux NH-90 à Gao au Mali au sein de la Minusma dans un détachement allemand. Le détachement belge, qui comprend 50 hommes, a pour mission principale l’évacuation médicale et le transport de troupes et de matériel. Les militaires belges se trouvaient sous commandant allemand. Les hélicoptères belges sont sur le retour.

La mission était prévue pour une durée maximale de sept mois. Leur retour était annoncé pour le courant du mois de juin, ce qu’a confirmé la Bundeswehr. Ce détachement belgo-allemand d’hélicoptères utilisé pour la première fois sous une forme totalement intégrée a pris le nom de « Brothers in Arms ». Sur ordre du commandant allemand le lieutenant-colonel Fendt , les militaires allemands étaient effectivement mélangés avec les militaires belges. Un nouveau commandant a pris la tête du détachement hier. Il s’agit du lieutenant-colonel Koehler, qui ne restera donc que très peu de temps à la tête de ce détachement et qui assurera le transfert avec la nouvelle unité d’hélicoptères. Avant son départ, le lieutenant-colonel Fendt a tenu à saluer la belle coopération belgo-allemande et le haut-niveau d’engagement du détachement.

Evacuation d’un militaire néerlandais blessé lors d’un exercice (crédit-photo Bundeswehr/ Jenny Bartsch)

Durant cette période, un NH-90 belge a dû intervenir réellement une première fois à la fin du mois de mars pour assurer la protection d’un appareil allemand du même type appelé pour une évacuation médicale. Depuis l’armée belge n’a communiqué sur aucune autre intervention. Le détachement belgo-allemand a également effectué plusieurs exercices d’évacuation. La semaine dernière, un militaire néerlandais a même fait le rôle du blessé, qui devait être évacué vers l’hôpital néerlandais. Il a été évacué par un NH-90 belge avant d’être transporté par un blindé allemand Fuchs à Gao vers l’hôpital.

La coopération belgo-allemande au Mali ne s’arrêtera pas là. A la fin de l’année, un détachement de 50 hommes du bataillon ISTAR sera également déployé au sein d’un contingent allemand avec pour mission de collecter des informations au profit de la MINUSMA.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.