Les deux nouvelles compagnies de réserve poursuivent leur montée en puissance

Des réservistes du bataillon Carabiniers Prince Baudouin – Grenadiers à l’entraînement en milieu urbain en juillet 2018 (crédit-photo 1C/1Gr)

Depuis 2017, l’armée belge travaille à la mise en place d’une réserve opérationnelle. De nouvelles étapes ont été franchies en 2018 avec une montée en puissance des deux compagnies actuelles.

En 2017, une première compagnie de réserve voyait le jour au 12/13 de Ligne de Spa. Depuis février 2018, une autre compagnie a été lancée au sein du bataillon Carabiniers Prince Baudouin – Grenadiers de Bourg-Léopold. En avril dernier, les premiers réservistes Lignards étaient déployés pour la première fois à Bruxelles dans le cadre de l’opération Vigilant Guardian. Une section de réservistes du même bataillon patrouillaient à nouveau dans les rues belges à la fin du mois d’août. De leur côté, les réservistes du 1C/1Gr vont continuer leur préparation au mois d’octobre pour participer à leur tour à l’opération en fin d’année. Les réservistes font désormais partie du planning opérationnel de Vigilant Guardian.

Le 12/13 de Ligne en exercice en Tchéquie en juin dernier (crédit-photo 12/13 de Ligne)

Plus tôt, une vingtaine de réservistes du 12/13 de Ligne ont eu au mois de juin dernier l’occasion d’accompagner les 2ème et 3ème compagnie de combat lors d’un exercice grandeur nature en République Tchèque à Hradisté. La participation de réservistes à un tel exercice ne s’était plus faite depuis longtemps. C’était une découverte pour certains. Ils ont surtout appuyé les soldats d’active dans des activités d’OPFOR (Opposite Force) comme l’entraînement au tir, la sécurisation des accès et l’encadrement de la sécurité des tirs réels lors de l’exercice final. Les réservistes du 1C/1Gr, qui ont commencé leur phase d’entraînement au mois de mai, font également fonction d’OPFOR lors de l’exercice « United Dingo » qui a débuté en début de semaine et auquel participe le bataillon avec le soutien d’autres unités.

Exercice de tir en juin dernier pour les réservistes Carabiniers-Grenadiers en vue d’une projection en opération Vigilant Guardian à la fin de l’année (crédit-photo 1C/Gr)

Pour l’instant, ces deux compagnies manquent de personnel pour fonctionner à plein régime. La Direction Générale des Ressources Humaines et en particulier la Direction Nationale de la Réserve travaillent à de nouvelles pistes dans le cadre du recrutement, de la formation et du statut des réservistes. Le 20 juin dernier, la commission de la Défense Nationale se penchait sur le cadre de réserve avec plusieurs auditions. « L’intérêt du monde politique pourrait repositionner le lien privilégié traditionnel Armée-Nation par le biais d’un renouveau au sein de la Réserve. Un calendrier ambitieux se dessine afin de réveiller un intérêt auprès des jeunes et les guider vers une carrière militaire d’active ou de réserve », espère le major Jean-François Dohogne, commandant de la 4ème compagnie de réserve du 12/13ème de Ligne.

La nouvelle capacité de réserve opérationnelle continue peu à peu à monter en puissance avec une prise de considération de plus en plus importante au sein de l’armée. Après avoir défilé le 21 juillet 2017, un détachement de réservistes a de nouveau défilé cette année lors de la Fête Nationale. A terme, l’armée belge voudrait affecter à chacun des cinq bataillons de la Brigade Médiane une compagnie de réserve opérationnelle de 120 à 130 personnes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.