Le bataillon de Chasseurs à Cheval prêt pour sa mission au Mali

Le bataillon de Chasseurs à Cheval a passé son exercice de certification avant son déploiement au Mali (crédit-photo IPR bataillon ISTAR)

Le bataillon de reconnaissance ISTAR va déployer un peloton multi-senseurs d’environ cinquante militaires au Mali à Gao au camp Castor à partir du mois de novembre.

Le déploiement de ce détachement du bataillon de Chasseurs à Cheval était prévu à partir du mois de juillet. Il a été repoussé au mois de novembre sur demande de l’armée allemande. Cela a permis à l’armée belge d’envoyer un peloton plus renforcé avec cinquante hommes et non quarante comme prévu au départ. Le détachement belge fera partie d’une compagnie allemande ISR de qui il recevra les ordres. Il sera épaulé par un élément de commandement et de liaison d’environ cinq militaires et par un « Mobile Medical Team » composée de trois ambulanciers paramédicaux.

Ce peloton sera chargé de collecter des informations au profit de toutes les forces de la MINUSMA au côté des Allemands autour de Gao.

Le peloton de bataillon de Chasseurs à Cheval a passé avec succès son exercice de certification la semaine dernière, exercice préalable et obligatoire avant chaque déploiement de militaires. Pour certains, il s’agira du premier déploiement en opérations après plusieurs missions Vigilant Guardian. Le peloton est désormais prêt pour sa mission au Mali qui débutera prochainement.

Depuis le mois de mars, un autre peloton du bataillon ISTAR de quarante hommes est déployé en Afghanistan.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.