Destruction d’un F-16: Deux commandants de bases aériennes demandent le respect

copyright DR

La destruction d’un F-16 de la base de Florennes lors d’une opération de maintenance a suscité de nombreuses réactions notamment dans la presse nationale.

Le quotidien De Standaard a titré: « Connaissez-vous la dernière blague de l’un des F-16 qui a fait sauter l’autre? ». Le titre n’a pas plu au commandant de la base aérienne concerné, le colonel Didier Polomé, mais aussi celui de la base aérienne de Kleine-Brogel, le colonel Jeroen Poesen, qui ont décidé de réagir et d’écrire un droit de réponse. Le journal a décidé de ne pas la publier mais la page Facebook officielle de la Composante Air l’a fait de son côté.

« L’exécution de ces missions réussies nécessite une formation continue de notre personnel, ainsi que des opérations de maintenance et de modifications constantes de l’aéronef pour qu’il soit toujours opérationnel. C’est une entreprise constituée d’actions humaines successives et les personnes sont, un jour, faillibles. Les différentes enquêtes en cours doivent déterminer quel concours de circonstances à mener à cet incident marquant. Les mesures appropriées seront prises, à la fois pour prévenir un incident ultérieur, et pour sanctionner une éventuelle faute grave », précisent-ils en premier avant de demander du respect et de la retenue.

« Mais n’oublions pas qu’il s’agit, en définitive, de personnes qui s’engagent au quotidien pour votre et notre sécurité, et qui méritent donc notre respect. Respect parce qu’au cours de ces dix dernières années, ils ont souvent été séparés de leur foyer, pendant des mois, afin de mener à bien leur mission dans des conditions souvent difficiles: Cible régulières d’attaques au mortier lors des opérations à Kandahar en Afghanistan, logés dans des tentes ou des conteneurs adaptés dans le désert, sans aucune intimité et loin de leurs familles, dans l’exercice de leurs fonctions dans des conditions climatiques extrêmes allant de moins 25 à plus 50 degrés au-dessus du tarmac. Tout cela avec un incroyable esprit d’équipe et de « can do » », écrivent entre autres les deux commandants qui n’oublient pas de mentionner les collègues des autres Composantes.

Si certains peuvent estimer que l’armée manque d’humour, il ne faut pas oublier que ces dernières années les pilotes et la Composante Air ont souvent été dans la presse pour des polémiques qui ont fait la une et entraîné des polémiques politiques, jetant le discrédit sur la Défense: accusations de bavure à Mossoul en mars 2017, F-16 gate un an plus tard. Cela peut expliquer cette réaction car les polémiques font beaucoup plus la une que les opérations accomplies en elles-mêmes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.