Les F-16 belges sont intervenus à trois reprises dans l’espace aérien néerlandais en 2018

Des F-16 belges en action lors d’une mission QRA (crédit-photo BE Défense)

En 2018, le Quick Reaction Alert (QRA) Benelux a effectué 11 interventions.

Depuis 2017, la Composante Air belge et la Luchtmacht néerlandaise alternent pour protéger l’espace aérien du Benelux avec l’entrée en vigueur du traité Renegade. Lors de sa première année, le tout-nouveau QRA-Benelux a été activé à neuf reprises. En 2018, le chiffre est en légère hausse avec 11 activations selon ce qu’a indiqué le ministre de la Défense Didier Reynders dans une réponse à une question écrite du député Veli Yüksel (CD&V).

Dans la très grande majorité des cas, une perte de communication a été à l’origine de l’activation du QRA-Benelux. Une interception de 2 Tupolev militaires russes dans l’espace aérien international au-dessus de la mer du Nord a également été effectuée en janvier 2018. Une activation du QRA-Benelux ne signifie pas forcément une intervention car il peut être arrêté avant le décollage des avions. Sur ces 11 interventions, trois ont eu lieu dans l’espace aérien néerlandais et ont été effectuées par des F-16 belges. Toutes les interventions dans l’espace aérien belge l’ont été par des F-16 belges. Aucune intervention n’a eu lieu dans l’espace aérien luxembourgeois en 2018 tout comme en 2017.

En 2019, 60 pilotes belges seront engagés pour la mission QRA-Benelux. En Belgique, les F-16 des bases aériennes de Kleine-Brogel et de Florennes effectuent cette mission à tour de rôle. Chaque intervention est pilotée par le « Control and Reporting Center » de Glons.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.