Le Special Operations Regiment s’entraîne en milieu tropical au Gabon

Comme en 2015 et 2017, les bataillons belges paracommandos s’entraînent en milieu tropical (crédit-photo Bart Rosselle/BE Défense)

Le Special Operations Regiment participe à l’exercice Tropical Storm au Gabon.

Exercice bisannuel, l’exercice Tropical Storm au Gabon est devenu un incontournable des bataillons paracommandos de l’armée belge. La dernière édition a eu lieu en 2017. Une première édition avait eu lieu en 2015. Il s’agit pour le Special Operations Regiment, avant la Brigade légère, de pouvoir s’entraîner en milieu tropical dans un terrain complexe et difficilement accessible tout en conservant son expérience africaine. L’exercice peut servir aussi de préparation à un déploiement opérationnel. En 2017, l’exercice a ainsi permis à la Composante Air de déployer pour la première fois le NH-90 en Afrique et d’avoir un retour d’expérience avant l’envoi de deux NH-90 au Mali au sein de la Minusma entre mars et juin 2018.

Cette année, les premiers éléments militaires belges sont arrivés sur place au début du mois de novembre afin de préparer l’arrivée du gros des troupes. Après une période d’acclimatation, l’exercice est entré dans sa phase active le week-end dernier. Il concerne 800 militaires des Composantes Terre, Air et Médicale. L’appui logistique et aérien est assuré par 3 C-130, 2 NH-90 et 3 A-109. Les militaires belges s’entraîneront dans différents endroits au Gabon dont Libreville, Lambarene, Ndjole et Mouila. Avec la participation de 13 bateaux Zodiac, le domaine amphibie sera aussi travaillé avec des éléments du Génie.

L’armée belge s’exercera en étroite collaboration avec l’armée gabonaise. Des parachutistes gabonais effectueront leurs premiers sauts depuis des C-130 belges avec le soutien des instructeurs belges. D’autres militaires gabonais mais aussi des éléments américains du Corps des Marines sont intégrés dans des unités belges et font donc partie intégrante des entraînements tactiques. L’armée française fournit un soutien logistique en mettant à disposition les infrastructures de son détachement à Libreville ainsi qu’un encadrement pour l’exercice de survie belge avec des instructeurs du Centre d’aguerrissement outremer et étranger.

L’exercice Tropical Storm se terminera le 16 décembre prochain. Il s’agit de l’un des plus gros exercices organisés par l’armée belge. En 2015, le coût de l’exercice était de 681.500 euros, un chiffre conséquent. Par un exercice d’une telle ampleur à l’international, l’armée belge peut sortir aussi ses jeunes recrues du cadre de l’opération Vigilant Guardian et offrir une autre image de publicité.

11 commentaires

  1. Nous avons la chance en France d’avoir des gens qui travaillent sur la communication des islamistes, même si ce n’est pas sans risque:
    https://mobile.twitter.com/historicoblog4/status/1388911634563928065

    Quelques mots sur les branches méconnues de Daesh en RDC:
    https://www.dakaractu.com/Les-ADF-la-tres-meconnue-branche-de-l-Etat-Islamique-en-RDC_a203170.html

    Et au Mozambique:
    https://www.institut-ega.org/l/les-dynamiques-de-l-implantation-de-l-etat-islamique-au-mozambique/

    Des organisations récemment classées comme terroristes par Washington:
    https://www.lefigaro.fr/international/rdc-et-mozambique-les-islamistes-adf-et-al-sunna-ajoutes-a-la-liste-americaine-des-groupes-terroristes-affilies-a-l-etat-islamique-20210312

  2. Les pays européens qui ne veulent pas aller se battre dans le désert bien plus confortable avec leurs technologies, se battraient en jungle ?

    Il faut arrêter la plaisanterie, les russes de Wagner s’y sont dernièrement essayés et beaucoup sont revenus dans des sacs à viande.

    Ce sont les mercenaires qui y sont et pas au sol! On se contentera de déclarations:
    https://www.bruxelles2.eu/2021/05/mozambique-il-faut-agir-les-europeens-vont-former-les-forces-speciales-joao-gomes-cravinho/

  3. Le Gabon pourrait bien rejoindre le Commonwealth:
    https://www.africaintelligence.fr/afrique-ouest-et-centrale_diplomatie/2021/06/04/jean-yves-le-drian-recoit-un-emissaire-d-ali-bongo,109671187-art

    Si les militaires belges ont besoin de s’entraîner dans d’autres théâtres bientôt sous les feux de la rampe, ce sera avec grand plaisir:
    https://www.0630delta.fr/2021/06/exercice-mamba-2021/

    Tant qu’il s’agit d’un exercice, les résultats sont toujours excellents…
    https://lavoiedelepee.blogspot.com/2021/06/le-choix-de-lembarras.html

  4. Pour le Mozambique, il se murmure le Qatar ne serait pas contre nuire à un futur concurrent…

    Le gouvernement local fait comme s’il avait une armée:
    https://rfi.fr/fr/afrique/20210611-le-mozambique-doit-il-accepter-une-aide-militaire-face-%C3%A0-la-crise-dans-le-cabo-delgado

    L’armée régulière du Mozambique n’a que 10% de son matériel en état opérationnel:
    https://www.areion24.news/2021/04/02/mozambique-une-armee-fragile-face-au-djihadisme/

Laisser un commentaire