Le Luxembourg approuve l’envoi de 25 militaires au Mali jusqu’en 2022

Le premier ministre Xavier Bettel en visite auprès des militaires luxembourgeois de l’EUTM Mali en 2017 (crédit-photo SIP / Emmanuel Claude)

Le Luxembourg approuve l’envoi de 25 militaires au Mali.

Les députés membres de la Commission des Affaires étrangères et de la Commission de la Défense ont approuvé ce jeudi 9 janvier la participation de l’armée luxembourgeoise à la Minusma et à l’EUTM Mali à partir de 2020 jusqu’en 2022 via deux règlements grand-ducaux.

Au sein de la Minusma, la mission de l’ONU au Mali, le Luxembourg mettra à disposition des capacités de transmission satellitaires GOVSAT permettant de relier les secteurs régionaux au quartier général. Deux militaires luxembourgeois, représentant une équipe mobile de communication satellitaire et un officier affecté à l’Etat-major de la Force militaire à Bamako seront déployés. Pendant la phase initiale, un Contact Team (CT) de 2 personnes sera déployé en surplus des deux militaires pour une durée de 2-4 semaines avec pour mission l’installation initiale des terminaux satellitaires. La mission durera de février 2020 à  mars 2022 et aura un coût de 5 millions d’euros. En visite de travail du 13 au 17 janvier aux USA, le ministre de la Défense François Bausch et le ministre délégué à la Défense Henri Kox visiteront l’ONU pour préparer la participation des militaires luxembourgeois à cette mission.

Au sein de l’EUTM Mali, la mission européenne au Mali, le Luxembourg déploiera une vingtaine de militaires pour former, éduquer et conseiller les forces armées maliennes. Ils ne seront pas destinés à participer à des missions de combat et n’accompagneront pas les unités maliennes lors d’opérations militaires. Les ministres ont bien insisté auprès des députés que ces militaires n’iraient pas au front en réponse à des questions sur la sécurité des militaires luxembourgeois sur place. La mission durera du 19 mai 2020 au 19 juin 2022 et aura un coût de 13,9 millions d’euros.

Durant le deuxième semestre de cette année, le Luxembourg devrait également déployer en Lituanie une unité de transport dans un battlegroup de l’opération enhanced Forward Presence. Pour se préparer, cette unité participera au grand exercice américain Defender 2020 avec une équipe de 4 chauffeurs et 2 camions équipés de remorques durant plus ou moins 6 semaines de mars à avril 2020 depuis une base militaire belge.

Un commentaire

Laisser un commentaire