La Belgique a lancé une coopération avec le Royaume-Uni pour préparer l’arrivée de l’A400M

Un équipage belge A400M est intégré au sein d’un escadron britannique (crédit-photo Michael Moors/Composante Air)

La Belgique a lancé une coopération avec le Royaume-Uni pour préparer l’arrivée de l’A400M.

En plein Brexit, la Composante Air et la Royal Air Force ont communiqué sur leur coopération dans le cadre de l’arrivée prochaine de l’A400M en Belgique à Melsbroek. Depuis l’été 2018, un pilote et un chef de soute belge auparavant de C-130, le capitaine Jonas Van Hellemont et le sergent Bart Flipkens, sont affectés au sein du 24ème Escadron de la Royal Air Force (RAF) où ils apprennent à utiliser les nouvelles techniques et procédures de l’A400M après une formation de trois mois à Séville chez Airbus. Ils profitent des installations de la RAF qui a deux simulateurs de vol, une réplique de la soute de l’avion et un poste de travail pour chef de soute. Cet équipage belge est déployé pour une durée de trois ans. Le pilote comptabilise 70 heures de vol tandis que son collègue totalise 150 heures de vol. D’autres pilotes belges font des passages dans l’escadron britannique pour se former aux simulateurs. Le 24ème escadron est depuis 2013 une unité chargée de la transition vers les nouveaux appareils de la RAF et de la formation des équipages. Il est basé à Brize Norton dans l’Oxfordshire.

« La possibilité d’opérer au sein du 24ème escadron en tant que pilote et instructeur m’a aidé à acquérir de l’expérience sur l’A400M beaucoup plus rapidement. Travailler comme instructeur de simulateur de vol aide à mieux connaître l’avion et ses procédures que ce que j’aurais pu apprendre pendant un cours. En plus de la formation théorique, les membres d’équipage ont besoin d’une expérience réelle, d’être déployés avec un équipage et de gérer des situations qui ne peuvent pas être entraînées sur le terrain », explique le capitaine belge Jonas Van Hellemont sur le site de la Royal Air Force. « Nous avons une énorme responsabilité de développer et de façonner la future UK A400M Force, à la fois dans la formation des équipages nouveaux et actuels, mais aussi dans le développement et l’introduction de nouvelles capacités et dans l’élaboration de la meilleure façon d’enseigner à tout le monde à les utiliser. Avoir la perspective d’un pays partenaire de l’A400M est inestimable et nous espérons vraiment que les liens qui se tissent en ce moment perdureront à l’avenir », indique de son côté le commandant Andy McIntyre du 24ème escadron.

En mars prochain, les travaux vont débuter à Melsbroek pour la construction du nouvel hangar de 13.621 m² qui accueillera les A400M de la flotte belgo-luxembourgeoise de la 20ème escadrille du 15 Wing. De plus la Belgique et le Luxembourg vont faire l’acquisition en 2022 d’un BELUX A400M Training Center qui sera équipé d’un simulateur de vol et d’autres équipements afin de former et de maintenir les qualifications des équipages belgo-luxembourgeois. Ce BELUX A400M Training Center devrait être opérationnel d’ici 2024.

La flotte belgo-luxembourgeoise d’A400M compte sept appareils belges et un appareil luxembourgeois. Le premier appareil arrivera à la fin du mois de juin prochain.

Un commentaire

Laisser un commentaire