La Composante Terre fera son retour en Lituanie en 2021

Des militaires de la Brigade Motorisée seront déployés en Lituanie en 2021 (crédit-photo Vincent Bordignon/BE Défense)

La Composante Terre fera son retour en Lituanie en 2021. 

Entre 2017 et 2020, la Composante Terre a participé avec une moyenne de 230 hommes à l’opération enhanced Forward Presence en Lituanie et en Estonie. En 2020, sa présence a été bien plus limitée avec le déploiement d’un spécialiste en communication stratégique. Face aux députés, le général Peter Devogelaere, chef de cabinet du ministère de la Défense, avait indiqué qu’il ne serait pas possible de déployer du personnel terrestre en Lituanie en raison de l’opération Spring Guardian. Le général-major Marc Thys, chef de l’équipe de Transition, avait parlé d’une absence de créneaux disponibles pour un tel déploiement, tous les battlegroups affichant complets.

Le général-major Marc Thys prévoyait un retour de la Composante Terre au sein de l’opération enhanced Forward Presence en 2021. Cette tendance s’est confirmée lors d’une visite de travail du général de brigade Jan-Willem Maas, commandant de la 13ème Brigade Légère néerlandaise, à la Brigade Motorisée. « La coopération avec nos frères d’armes de la 13 Lichte Brigade ne se limite pas seulement à l’entraînement et à la formation. Dans un avenir proche, des unités appartenant aux deux brigades feront partie de la même unité dans le cadre de la mission Enhanced Forward Presence en Lituanie », a indiqué la Composante Terre. Ce déploiement sera soumis à l’accord du gouvernement avec le plan des opérations 2021. La Landmacht néerlandaise a actuellement environ 280 militaires de la 43ème Brigade Mécanisée en Lituanie au sein d’un battlegroup allemand.

En juillet, le nombre des militaires belges déployés en opérations est à un niveau bas avec un peu moins de 600 militaires. L’opération Vigilant Guardian mobilise moins de militaires, passant de 352 hommes fin mai à 247 hommes au début du mois de juillet. Le nombre devrait remonter avec le début de la mission des 4 F-16 et d’un détachement de 100 hommes en Jordanie au début du mois d’octobre.

12 commentaires

  1. L’évolution de l’armée belge inquiète toujours depuis des années :
    https://www.areion24.news/2015/03/14/lagonie-forces-armees-belges/

    La guerre atroce et cruelle est loin des préoccupations de la population, un mauvais souvenir relégué à l’oubli et aux pays exotiques :
    http://www.slate.fr/story/185267/grozny-idleb-strategie-russe-ecrasement

    Pourtant il y a une guerre en Europe :
    https://lavoiedelepee.blogspot.com/2020/02/comment-neutraliser-un-pays-sans-le.html

    La Russie n’est pas l’URSS, mais depuis son intervention en Géorgie, ses forces armées ont évolué :
    https://www.areion24.news/2020/06/10/les-experiences-recentes-des-forces-terrestres-russes/

    Son matériel aussi avec plus ou moins de bonheur :
    https://www.areion24.news/2020/05/29/les-operations-de-drones-russes-en-syrie/

    http://www.opex360.com/2020/04/20/larmee-russe-a-teste-son-nouveau-char-t-14-armata-en-syrie/

    Sa doctrine militaire aussi avec la fin du traité FNI qui refait planer sur l’Europe une menace inédite depuis la crise des euromissiles :
    https://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/fni-macron-poutine-discutent-missiles-219338

    En Afrique et au Proche-Orient, les sociétés militaires privées remplacent de plus en plus les armées étatiques :
    https://classe-internationale.com/2020/05/12/wagner-des-mercenaires-sans-noms-ni-insignes-a-la-solde-du-kremlin/

    La technologie civile permet de réduire le confort opératif des armées occidentales qui n’assument plus les pertes induites par « les opérations » :
    https://www.areion24.news/2020/06/17/death-from-above-quand-les-attaques-de-drones-bouleversent-les-tactiques-et-les-technologies/

    La question se pose aussi en France :
    https://lavoiedelepee.blogspot.com/2020/06/quel-modele-darmee-pour-la-france.html

  2. On ne peut pas parler des pays baltes sans parler des pays scandinaves et du futur enjeu de l’Arctique:
    https://www.letemps.ch/monde/larctique-nouvelle-priorite-armees-scandinaves

    L’OTAN est un acteur majeur dans cette manœuvre:
    http://www.slate.fr/story/159571/geopolitique-russie-occident-geographie-histoire-guerre-froide-otan

    La politique russe ayant bien changé depuis Eltsine:
    https://www.revueconflits.com/russie-armee-russe-geopolitique-peter-debbins-abonne/

    Le dernier exercice d’ampleur s’est déroulé en Suède, un pays qui a une longue histoire ave la Russie:
    https://www.revueconflits.com/suede-mer-baltique-russie

    https://www.marianne.net/monde/manoeuvres-militaires-d-ampleur-en-suede-les-questions-de-defense-ont-regagne-en-importance

  3. Les États baltes n’ont aucune profondeur stratégique, d’où le fait de compter avec les pays scandinaves:
    https://fr.euronews.com/2020/09/29/l-ile-de-gotland-enjeu-strategique-pour-la-suede-et-pour-tous-les-europeens

    Qui s’équipent, notamment en matériels militaires américains et font des efforts remarqués:
    https://www.air-cosmos.com/article/finlande-un-budget-de-dfense-en-hausse-23662

    Les États-Unis ont même réactivité certains procédés datant de la guerre froide:
    http://www.opex360.com/2019/04/16/face-a-la-russie-un-rapport-americain-veut-renforcer-les-capacites-de-defense-non-conventionnelles-des-pays-baltes/

  4. Des petits pays qui ont vécu toutes les vicissitudes de l’histoire:
    https://www.ouest-france.fr/reflexion/point-de-vue/point-de-vue-ces-petits-pays-baltes-a-la-peripherie-de-l-europe-6930802

    Les états baltes modernisent leurs outils militaires et ne jurent que par l’OTAN et les États-Unis.
    Dernier exemple en date avec l’Estonie:
    https://www.lemonde.fr/international/article/2020/10/06/l-estonie-petit-poucet-balte-accroit-son-effort-militaire-face-a-la-menace-russe_6055003_3210.html

Laisser un commentaire