Les Alpha-Jet de la Défense ont été vendus pour 9,7 millions d’euros

Les 25 Alpha-Jet de la Défense ont été vendus pour 9,7 millions d’euros (crédit-photo Jürgen Braekevelt/BE Défense)

Les Alpha-Jet de la Défense ont été vendus pour 9,7 millions d’euros.

En réponse à une question écrite du député N-VA Peter Buysrogge, le ministère de la Défense a donné des précisions sur la vente des 25 Alpha-Jet de juillet dernier. Le marché a été attribué à la société canadienne Top Aces. Le marché public comprenait plusieurs lots: 6 avions et 14 moteurs pour les lots 1 et 2, 13 avions et 30 moteurs pour le lot 3, les pièces détachées et équipements de support pour le lot 4 et le système d’entraînement pour le dernier lot.

Neuf candidats se sont portés acquéreurs et ont reçu le cahier des charges. Sur ces neufs candidats, seuls quatre ont fourni une offre: un pour le lot 1, un pour les lots 3 et 4, un autre pour le lot 5 et enfin le dernier Top Aces pour les lots 1 à 4. L’offre canadienne était la plus élevée pour tous les lots et le contrat lui a été attribué pour 9,7 millions d’euros.

Le ministre a aussi évoqué le sort du Marchetti pour l’entraînement « aggressor/adversary » et son avenir. La Défense étudierait actuellement diverses options pour la formation des pilotes, y compris des solutions dans le monde virtuel ainsi que l’obtention d’un soutien externe pour la fourniture de services de simulation de combat. Ce n’est pas une surprise car le recours à l’outsourcing est déjà une piste à l’étude pour son remplacement.

2 commentaires

Laisser un commentaire