Dépenses militaires: La Belgique reste à l’avant-dernière place des pays de l’OTAN

La Belgique est toujours un mauvais élève de l’OTAN (crédit-photo BE Défense)

La Belgique reste à l’avant-dernière place des pays de l’OTAN en termes de dépenses militaires.

L’OTAN a publié ce mercredi un rapport sur les chiffres de dépenses de défense au sein des pays de l’Alliance. Les chiffres sont en hausse pour tous les états mais de façon artificielle à cause de la contraction généralisée du Produit intérieur brut (PIB) due à la pandémie de la Covid-19.

Cet état de fait explique la raison pour laquelle la Belgique passe la barre des 1% pour atteindre 1,10% contre 0,90% en 2019. Une source informée a indiqué à l’agence Belga que le budget de la Défense n’avait pas augmenté. Wally Struys, économiste de la Défense, soulignait sur notre site en 2018 que les investissements de la vision stratégique n’étaient que du rattrapage et ne seraient pas suffisants. Avant de quitter ses fonctions, le général Marc Compernol a réclamé 2,4 milliards d’euros supplémentaires. Le budget pour l’année prochaine est toujours en suspens, la nouvelle ministre Ludivine Dedonder ayant demandé un délai aux députés de la commission pour le présenter.

Selon les chiffres de l’OTAN, le personnel tient toujours une place très importante au sein des dépenses de défense de la Belgique avec 62,6%. Le pourcentage pour les investissements est de 10,4%.

Malgré cette hausse artificielle, la Belgique continue d’occuper l’avant-dernière place juste devant son voisin du Luxembourg. Ce dernier connait aussi une augmentation de son budget de 10 points passant de 0,54% à 0,64%. Le Luxembourg a consenti à des gros efforts (programme MRTT, NSPA, A400M) mais ces investissements seront sans doute plus visibles dans les années à venir.

En phase de redressement dans son budget de la Défense, les Pays-Bas poursuivent leur progression avec 1,48%. La vision 2035, présentée dernièrement, veut se montrer ambitieux avec plusieurs scénarios dont celui d’atteindre les 2% d’ici 2030

2 commentaires

  1. L’armée belge a été sacrifiée sur l’autel des « dividendes de la paix »:
    https://www.areion24.news/2015/03/14/lagonie-forces-armees-belges/

    Le futur s’annonce sombre:
    https://www.levif.be/actualite/belgique/pour-le-monde-d-apres-les-forces-armees-belges-changent-de-boss-mais-est-ce-assez-carte-blanche/article-opinion-1307981.html

    En ce qui concerne les Pays-Bas, seule la contraction du PIB explique cette « hausse » du budget militaire:
    https://www.meta-defense.fr/2020/06/09/otan-les-pays-bas-en-passe-dabandonner-leurs-objectifs-de-depenses-militaires/

Laisser un commentaire