La Défense soutient l’hôpital de Charleroi avec l’ouverture d’une unité de soins intermédiaires

Après Liège, la Défense va soulager à nouveau le système hospitalier belge à Charleroi (crédit-photo ISPPC-CHU Charleroi)

La Défense soutient l’hôpital de Charleroi avec l’ouverture d’une unité de soins intermédiaires.

En plus d’être déployée dans un hôpital à Liège, la Défense belge est désormais déployée dans d’autres hôpitaux sur le territoire. Une vingtaine de militaires de la Composante Médicale sont arrivés hier à l’hôpital Vésale de Charleroi pour investir une unité de 25 lits qui accueilleront des patients Covid, issus des différents hôpitaux de la Province de Hainaut, en phase de guérison mais qui nécessitent toujours des soins hospitaliers (tels que l’apport d’oxygène). Ce détachement comprend trois médecins, sept infirmiers, une dizaine d’aides-soignants ainsi que trois ambulances avec leur équipage. Le personnel est issu du 14ème Bataillon Médical, du 3 EMI de Marche-en-Famenne et du Centre de Compétence Médical. Les premiers patients ont été accueillis aujourd’hui.

La Défense a également ouvert une aile d’urgence dans un hôpital à Liège à la fin du mois. La Composante Terre soutient également les hôpitaux belges. Depuis le 5 novembre, 11 militaires du 4 Groupe CIS de Marche-en-Famenne sont déployés sur différents sites hospitaliers de l’intercommunale de soins de santé Vivalia en province de Luxembourg afin d’assurer l’accueil des visiteurs et des patients. C’est également le cas pour 12 militaires du 12/13 de Ligne de Spa au Centre Hospitalier Reine Astrid de Malmedy depuis le 3 novembre.

Laisser un commentaire