[Rétrospective] Les moments marquants 2020 de la Défense belge

La Défense s’est fortement mobilisée dans la lutte contre la covid-19 (crédit-photo Malek Azoug/BE Défense)

Retour sur les moments marquants de l’année 2020 de la Défense belge.

1. L’aide à la lutte contre la pandémie Covid-19: C’est l’événement de l’année 2020 pour la Défense belge. Elle a mobilisé toutes ces ressources des différentes composantes. La Composante Médicale a été la plus sollicitée dans les différents centres de soins tout en ouvrant des ailes d’urgence et en soulageant les capacités hospitalières. Mais la Composante Terre a apporté aussi son aide notamment dans le domaine logistique. La Composante Air a effectué plusieurs vols de rapatriement pour les touristes belges. C’est l’une des plus grandes opérations de rapatriement qu’ont dû mener les ministères de la Défense et des Affaires Etrangères. La Composante Marine a aussi déployé du personnel dans les centres de soins et a poursuivi ses missions de surveillance des eaux territoriales et des routes maritimes malgré les contraintes.

L’A400M est arrivé à Melsbroek le vendredi 9 octobre 2020 (crédit-photo Ritchie Sedeyn/BE Défense)

2. L’arrivée du premier A400M et A330 MRTT: La Composante Air a enfin accueilli le remplaçant du C-130 avec la réception des deux premiers A400M, l’un pour le Luxembourg et l’autre pour la Belgique. A terme, l’unité binationale comptera huit appareils. La prochaine livraison est prévue pour mi-janvier. L’avion a été livré, 19 ans après sa commande. Autre livraison importante pour la Composante Air avec l’arrivée des deux premiers A330 MRTT à Eindhoven dans le cadre du programme du programme appelé MMF (Multinational Multi Role Tanker). Il s’agit d’une capacité toute nouvelle pour la Belgique qui y participe avec l’attribution de 1.000 heures de vol par an pour un montant de 258 millions d’euros. Cinq autres pays participent au programme: Allemagne, Pays-Bas, Luxembourg, Norvège et République de Tchèque. La flotte comptera neuf appareils avec deux autres en option.

Le général-major Marc Thys est le nouveau numéro deux de la Défense (crédit-photo Malek Azoug/BE Défense)

3. Des changements importants au sein de l’Etat-Major: En juillet dernier, le général Marc Compernol a pris sa retraite et a été remplacé à la tête de la Défense par le VCHOD, l’amiral Michel Hofman. La place de vice-chef de la Défense est revenue au général-major Marc Thys. Après un mandat de six ans, le général-major aviateur Frederik Vansina a laissé sa place de commandant de la Composante Air au général-major aviateur Thierry Dupont. L’amiral Jan de Beurme a pris la tête de la Composante Marine tandis que l’amiral Wim Robberecht est devenu le sous-chef d’état-major Opérations et Entraînement (ACOS O&T). Seul le général-major Pierre Neirinckx poursuit son mandat à la tête de la Composante Médicale depuis sa prise de fonction en 2015, la Composante Terre ayant changé de commandant en 2019.

La Belgique a fait l’acquisition de 4 drones MQ-9B Sky Guardian (crédit-photo GA-ASI)

4. De nouvelles acquisitions de matériel: La Belgique a finalisé le dossier d’acquisition de drones MALE avec l’achat de 4 drones MQ-9B Sky Guardian à la société américaine General Atomics Aeronautical Systems Inc. (GA-ASI) pour 159 millions d’euros. La livraison s’effectuera à partir de 2023 et la Composante Air vise une capacité opérationnelle pour 2025. Ces drones seront exploités à Florennes. Dans ce cadre, la Composante Air a lancé une coopération avec la Royal Air Force britannique qui aura la charge de certifier les drones belges. De son côté, la Composante Médicale a fait l’acquisition d’un hôpital de campagne auprès du consortium franco-britannique UTILIS-G3S. Les premiers éléments sont arrivés au début du mois. L’initial operational capable (IOC) est prévue en 2022 et le full operational capable (FOC) en 2026.

Une compagnie des Carabiniers-Grenadiers s’installera à Lombarsijde en 2021 (crédit-photo 1C/1Gr)

5. Réimplantation d’unités en Hainaut, Flandre occidentale et Flandre orientale: La Défense et les parlementaires ont décidé en septembre dernier de remplir les vides militaires dans ces provinces. En septembre, la Composante Terre a annoncé la réimplantation d’unités avec un escadron du 1/3 Lanciers de Marche-en-Famenne à Tournai, une compagnie des Carabiniers-Grenadiers de Bourg-Léopold à Lombardsijde et une compagnie du 3ème bataillon de Parachutistes de Tielen à Gavere. Ces déménagements seront terminés fin 2021 avec une pleine opérationnalité mi-2022. L’accord de politique générale du nouveau gouvernement prévoit la construction de nouveaux quartiers en Hainaut et Flandre orientale.

En 2020, le ministère de la Défense aura enfin connu un début de stabilité avec l’arrivée d’un ministre de la Défense de plein exercice. Pour la première fois, il est revenu à une femme la député francophone socialiste Ludivine Dedonder. Elle fait du personnel, la priorité de son mandat, tout en poursuivant la mise en place de la Vision Stratégique. En deux ans, la Défense aura eu cinq ministres.

4 commentaires

  1. En France, vu le réseau des hommes qui ont permis à la Chine d’avoir un laboratoire de niveau P4, l’origine humaine de la pandémie de la Covid 19 est un tabou.

    Biden veut peut être mettre la Chine sous pression, mais l’hypothèse prend de l’ampleur:
    https://www.lefigaro.fr/international/origine-du-covid-biden-demande-aux-services-de-renseignement-un-rapport-sous-90-jours-20210526

    La censure des acteurs privés sur cette question mérite que l’on s’intéresse à leur importance en terme de liberté d’expression…
    https://www.lefigaro.fr/flash-eco/le-covid-19-cree-en-laboratoire-facebook-autorise-a-nouveau-le-debat-20210527

Laisser un commentaire