Des techniciens civils de SABCA et PBEC s’occupent de l’entretien des F-16

Pour la première fois, des techniciens civils s’occupent de l’entretien des F-16 (crédit-photo IPR Composante Air)

Des techniciens civils de SABCA et PBEC s’occupent de l’entretien des F-16.

La Défense peine à rattraper son retard dans le recrutement de profils techniques et fait désormais appel à des techniciens de SABCA et PBEC pour réaliser l’entretien des appareils de la Composante Air. En octobre 2019, un projet pilote a été lancé sur la base de Beauchevain avec le détachement de techniciens de SABCA pour l’entretien des hélicoptères Agusta A109.

Ce projet est désormais étendu aux F-16 du 2 Wing de Florennes sur les deux infrastructures suivantes: le Flight Moteur en charge de l’entretien, de la réparation et des tests des moteurs PW-220E et le Flight Moteurs responsable d’exécuter les inspections de phase toutes les 300 heures de vol sur les avions. Une première équipe de 3 techniciens de PBEC occupe un des trois docks du Flight Moteur tandis que SABCA occupe en même temps un des 4 docks du Flight Inspection avec une équipe de 6 personnes et renforce les 3 autres docks avec l’aide de 6 autres techniciens. « Cela donne à la Composante Air la flexibilité nécessaire pour maintenir le F-16 opérationnel en faisant face à deux défis importants dans la gestion du personnel : la transition du F-16 vers le F-35 et le faible recrutement en technicien pour remplacer le personnel nous quittant pour profiter d’une pension bien méritée », explique la Défense. Ce personnel civil ne sera toutefois pas déployé en opérations.

Les deux entreprises en question ne sont pas des inconnues pour la Composante Air. L’équipementier aérospatial belge SABCA, aujourd’hui intégré dans le groupe Blueberry avec Sabena Aerospace, assure depuis très longtemps les entretiens majeurs et la modernisation des F-16 belges et néerlandais, ainsi que de certains F-16 américains, sur son site de Charleroi-Gosselie. Quant à PBEC, il entretient depuis très longtemps les réacteurs Pratt & Witney des F-16, explique le site économiste L’Echo.

Dans le courant de l’année, une deuxième équipe de PBEC sera mise en place à Florennes. En 2022, ce sera autour de la base aérienne de Kleine-Brogel et du 10 Wing d’accueillir des techniciens de SABCA.

6 commentaires

Laisser un commentaire