Un pilote belge devient le premier pilote non américain de F-16 à franchir les 5.000 heures de vol

Le commandant aviateur Steven De Vries est devenu le premier pilote non américain de F-16 à franchir les 5.000 heures de vol (crédit photo R. Mues M n/Kleine-Brogel)

Un pilote belge devient le premier pilote non américain de F-16 à franchir les 5.000 heures de vol.

Lors d’un vol d’entraînement opérationnel hier à la base de Kleine-Brogel, le commandant aviateur Steven De Vries, call sign : « VRIESKE », est devenu le premier pilote belge et non américain de F-16 à franchir les 5.000 heures de vol. Dans le monde, seuls cinq pilotes américains l’ont précédé.

Âgé de 48 ans, le commandant aviateur Steven De Vries s’est engagé au sein de la Composante Air en 1990. Après une formation de pilote de chasse F-16 dans l’unité de formation « Operational Conversion Unit », il a commencé sa carrière opérationnelle en 1995 au sein de l’ancienne escadrille 23 « Devil » à Kleine-Brogel. C’est là qu’il a franchi le cap des « 1000 heures de vol sur le « viper ». Lorsque cette escadrille a été dissoute en 2002, « VRIESKE » est passé à la 31 escadrille « Tigre » où il a successivement atteint les objectifs de 2000, 3000, 4000 et enfin des 5000 heures de vol sur F-16.

« Un exploit unique si l’on considère que ces 5000 heures de vol de F-16 ont été accumulées tant lors de missions d’entraînement opérationnel que de déploiement opérationnel », a précisé la Défense. Lors de ce vol en formation, il était accompagné de trois autres pilotes de la Composante Air les plus capés:  « MARIO » de la base de Kleine-Brogel et « HARPIC » et « STEPH » de la base de Florennes.

A eux quatre, ils totalisaient plus de 16.000 heures de vol sur F-16, « ce qui est également unique au monde », s’est félicité la Défense. La Composante Air belge dispose ainsi des pilotes les plus expérimentés sur cet appareil.

2 commentaires

Laisser un commentaire