Le Benelux officialise l’acquisition en commun de sept systèmes Integrator X-300

La signature d’un Memorandum of Understanding (MoU) avec les Pays-Bas et le Luxembourg officialise l’acquisition en commun de systèmes Integrator X-300

Le Benelux officialise l’acquisition en commun de sept systèmes Integrator X-300.

En décembre 2020, le gouvernement belge approuvait l’achat de 6 nouveaux systèmes de drones à destination de la Composante Terre, dont 2 systèmes de TUAS (Tactical Unmaned Aircraft System) RQ-21 Integrator. L’achat de ces derniers était annoncé dans la Vision stratégique de 2016. A l’époque, il ne restait que quelques jours, avant la fin de l’année 2020, pour se joindre aux Pays-Bas via un protocole d’accord. Cette acquisition, validée dans la ligne droite, devait être formalisée par la signature d’un Memorandum of Understanding (MoU) avec les Pays-Bas et le Luxembourg.

Ce Memorandum of Understanding a été signé le 5 mars dernier et annoncé cette semaine sur la page officielle du Chef de la Défense belge, l’amiral Michel Hofman. Ce MoU comprend l’acquisition mais aussi l’exploitation et le soutien de ces systèmes. Tout comme la Belgique, le Luxembourg achète deux systèmes Integrator X-300. Les trois autres iront aux Pays-Bas. Le premier drone sera livré à la Composante Terre et au Luxembourg en 2022.

Les Integrator X-300 sont déjà utilisés par la Landmacht néerlandais (crédit-photo Evert-Jan Daniels/NL Defensie)

En juillet 2019, le ministre de la Défense luxembourgeois, François Bausch, avait visité l’unité néerlandaise la 107 Arial Systems Battery à ‘t Harde, qui exploite déjà des systèmes Integrator X-300 depuis 2018. Cette visite officialisait la coopération de l’armée luxembourgeoise avec la Landmacht néerlandaise dans le domaine d’acquisition de ces drones mais aussi pour la formation des opérateurs de drones et du personnel de maintenance. Depuis 2019, un officier luxembourgeois est détaché au sein de cette unité néerlandaise afin de préparer l’arrivée de la nouvelle capacité. L’armée luxembourgeoise entend devenir opérationnelle avec ce système à partir de 2023 avec pour objectif de mettre à disposition de la Very High Join Task Force de l’OTAN un peloton de drones tactiques.

Le premier déploiement opérationnel des Integrator X-300 néerlandais a eu lieu en 2020 dans les Caraïbes. Les drones ont servi à surveiller les frontières durant la crise du coronavirus afin d’empêcher l’arrivée de ressortissants étrangers. Un détachement du JISTARC (Joint Intelligence Surveillance Target Acquisition Command) de 19 hommes, qui se trouvait à bord du Joint Logistic Support Ship  Zr. Ms. Karel Doorman, a été déployé à Aruba.

Le RQ-21 Integrator, de l’entreprise américaine Insitu, filiale de Boeing, est en service dans l’US Navy et le corps des Marines (sous la dénomination Blackjack). Il a une endurance de 24h, peut atteindre une altitude de 6000m et emporte une charge utile de 18 kg qui peut comprendre des systèmes de guerre électronique, ISR ou de communication. Après des débuts opérationnels en Afghanistan en 2014, il a été déclaré pleinement opérationnel en 2016.

5 commentaires

  1. De beaux engins acquis sur le fil comme dans une série télévisée.
    Outre l’Integrator, l’acquisition de PUMA LE favorise aussi l’interopérabilité entre pays alliés:
    https://www.forcesoperations.com/belgique-feu-vert-pour-lachat-de-drones-puma-le-et-integrator/ 

    Prochaine étape, comme les forces spéciales américaines, qui vont avoir bientôt leur petit drone anti-drones lançable à la main en Syrie et en Irak ?
    https://www.thedefensepost.com/2021/02/23/us-special-forces-signal-jamming-drones/

Laisser un commentaire