Les Lignards sont la première unité étrangère à s’entraîner au Centre d’Initiation Commando d’Epinal

Des militaires du 12/13 de Ligne ont suivi un stage commando en France (crédit-photo Composante Terre)

Les Lignards sont la première unité étrangère à s’entraîner au Centre d’Initiation Commando d’Epinal.

Durant deux semaines, un détachement d’une quarantaine d’hommes de la 2ème compagnie du 12/13 de Ligne ont suivi un stage commando au Centre d’Initiation Commando (CIC) d’Epinal du 1er régiment de Tirailleurs français. Divers exercices étaient au programme: piste de cordes, piste d’obstacles, corps à corps, franchissement amphibie mais aussi exercices tactiques de jour et de nuit. « Ce type de stage ne se réalise pas sans une préparation minutieuse. Avant leur déploiement, au sein de leur propre quartier à Spa, les participants ont évidemment suivi un programme d’entrainement physique et technique bien particulier visant à les préparer au mieux à l’épreuve », a expliqué la Composante Terre.

A l’issue de ce stage, les Lignards ont reçu leur brevet après avoir effectué le raid final de nuit le 17 juin. La remise s’est effectuée lors d’une cérémonie qui fêtait les 20 ans du jumelage entre l’unité belge et l’unité française en présence des deux chefs de corps. Ce jumelage a été reconduit pour une période de 20 ans. Lors de la cérémonie, un officier du 12/13 de Ligne a également reçu médaille d’outre-mer « agrafe Sahel » de l’armée française pour sa participation à l’opération Barkhane comme l’écrit le site du quotidien régional français Vosges Matin. Cet officier avait été intégré au sein du quartier général du 1er Régiment Tirailleurs français à Gao en octobre 2020 pour une période de 4 mois. Il s’agissait d’un programme d’échange.

Le Centre d’Initiation Commando au fort des Adelphes a été inauguré par le 1er régiment de Tirailleurs en octobre 2020. En 2018, l’Armée de Terre a décidé de créer deux centres d’initiation commando pour aguerrir son personnel. Celui des fort des Adelphes est destiné aux unités de la région du Grand-Est ainsi que les élèves de l’École nationale des sous-officiers d’active (ENSOA) de Saint-Maixent. Il peut accueillir simultanément 250 militaires.

Grâce à son jumelage, le 12/13 de Ligne de Spa est la première unité étrangère à avoir été invité à suivre un stage commando au CIC d’Epinal.

Laisser un commentaire