Le Luxembourg envoie son A400M en Afghanistan pour une opération d’évacuation

L’A400M luxembourgeois participera aux opérations d’évacuation en Afghanistan (crédit-photo Direction de la Défense LU)

Le Luxembourg envoie son A400M en Afghanistan pour une opération d’évacuation.

La Défense luxembourgeoise a annoncé qu’elle planifiait une opération d’évacuation au départ de l’Afghanistan avec les autorités belges. Elle enverra son A400M qui est géré par le 15 Wing de Melsbroek via l’unité BNU A400M. Elle a également assisté la NATO Support and Procurement Agency (NSPA) pour organiser le rapatriement de 17 employés actuellement en mission en Afghanistan.

Le gouvernement luxembourgeois a indiqué qu’il était en contact avec quatre citoyens luxembourgeois et deux résidents luxembourgeois qui sont encore en Afghanistan pour coordonner et appuyer l’organisation de leur rapatriement.

« La planification de cette opération démontre que la création de l’unité binationale belgo-luxembourgeoise a été une excellente décision. L’A400M luxembourgeois contribuera à l’évacuation et au rapatriement de citoyens luxembourgeois et alliés depuis Kaboul et j’en suis fier. Je salue le courage de tous les militaires qui participent à cette mission », s’est félicité le ministre de la Défense François Bausch.

Un Falcon 7X de la Défense belge a décollé à 16H pour Islamabab au Pakistan avec une équipe préparatoire et consulaire plus une équipe de 15 militaires à son bord. Les trois autres avions, un A400M et deux C-130, suivront plus tard. Ils effectueront des vols d’évacuation de Kaboul à Islamabab. Avant de lancer son opération, la Belgique s’est d’abord coordonnée avec ses alliés et a attendu d’en savoir plus sur la situation sécuritaire sur place. Les personnes évacuées concerneraient une centaine de Belges et leurs familles afghanes et une quarantaine d’interprètes ou de fixateurs afghans ayant travaillé autrefois pour l’armée belge ou une autre armée européenne.

De son côté, l’avion de la Défense néerlandaise n’a pas reçu hier l’autorisation d’atterrir à Kaboul. Les Pays-Bas prévoient le lancement d’un pont d’aérien à partir de demain avec deux C-130 depuis un pays voisin dont l’identité n’a pas été dévoilée. Pour le préparer, un avion déposera aujourd’hui à Kaboul une nouvelle équipe de l’ambassade néerlandaise et 62 militaires pour la sécurité.

3 commentaires

  1. Comme chez Hollywood, il y a des reboot:
    https://mobile.twitter.com/towersight/status/1427345372507148291

    Mais à Kaboul, ce qui restera dans la mémoire collective c’est moins l’évacuation de l’ambassade américaine que celle de KAIA:
    https://www.lemonde.fr/international/article/2021/08/17/a-kaboul-l-image-de-600-afghans-dans-un-avion-americain-devient-un-symbole-de-la-fuite-face-a-l-arrivee-des-talibans_6091667_3210.html

  2. L’ A 400 M Atlas de l’escadron de transport 1/61 Touraine a transporté 216 passagers, soit deux fois la capacité normale, sans doute un record dans la carrière opérationnelle française de l’appareil, débutée en décembre 2013.

    Même si la photo iconique concerne un C17 (dont le record est de 670 pax aux Philippines lors d’une précédente évacuation de civils):
    https://www.lefigaro.fr/international/afghanistan-l-histoire-derriere-la-photo-de-l-avion-americain-et-ses-640-passagers-20210818

Laisser un commentaire