Trois avions de transport et un détachement du 2 Commandos se sont envolés pour l’Afghanistan

La Défense belge a officiellement lancé l’opération Red Kite (crédit-photo Gert-Jan D’haene/BE Défense)

Trois avions de transport et un détachement du 2 Commandos se sont envolés pour l’Afghanistan.

Après le départ mardi d’un Falcon 7X pour Islamabab au Pakistan avec une équipe préparatoire et consulaire plus une équipe de 15 militaires à son bord, deux C-130 et un A400M du 15 Wing ont décollé hier de Melsbroek. Ils embarquaient des munitions, des équipements et un détachement d’environ 70 militaires du 2 Commandos, une unité spécialiste des opérations d’évacuation de non-combattants (NEO). L’A400M est celui du Luxembourg. Il n’était pas clair mardi si l’A400M envoyé par le Luxembourg était celui annoncé par la Défense belge ou bien un appareil supplémentaire.

Les avions arriveront sur place aujourd’hui et entameront les vols d’évacuation à partir de vendredi. Les deux C-130 feront la navette entre Kaboul et Islamab. Quant à l’A400M, il effectuera des vols depuis la capitale pakistanaise jusqu’en Belgique.

Le nom de l’opération est Red Kite. C’est une allusion aux différentes opérations NEO dans les années 60 au Congo et au Zaïre. Le rouge est la couleur du béret des unités paracommandos. Kite (ndlr: cerf-volant en anglais) symbolise l’Afghanistan car le cerf-volant avait été interdit sous le régime des talibans.

Le nombre exact de personnes à évacuer n’est pas encore connu. On parle d’une centaine mais 550 personnes se seraient signalées aux autorités belges. Il s’agit de ressortissants et de leurs familles, de ressortissants d’autres pays européens (le Luxembourg par exemple), des interprètes et des fixateurs afghans, des défenseurs locaux des droits de l’homme et des ayants droit dont la vie est menacée. Certains ressortissants belges ont déjà été évacués hier par un C-17 néerlandais.

L’opération Red Kite sera périlleuse car les personnes à évacuer devront passer les différents checks points mis en place par les talibans ainsi que la sécurité américaine à l’entrée de l’aéroport. L’opération prendra plusieurs jours.

8 commentaires

  1. Dernière mission pour nos ultimes fidèles Lockheed C-130H ? , qui en ont connu tant d’autres sur des pistes de brousse, trop courtes, qui ne nous ont jamais laissé « tomber » depuis tant d’années de bons et loyaux services ! Que ses turboprop Allison nous ramènent un maximum de pax en sécurité. De tout coeur en pensée avec les équipages dans le cockpit . Après cela , Hercules pourra envisager une retraite bien méritée. Hurry up boys !

  2. « Red kite » car le rouge est la couleur du béret des paracommandos… c’est le 2eme codo qui a été actif sur place pour l »évacuation, hos le béret du 2eme codo est…vert !!!!!!

Laisser un commentaire