[Rétrospective] Les moments marquants 2021 de la Défense belge

Accompagné de deux Alouette III, le Godetia est rentré pour la dernière fois à Zeebruges fin juin (crédit-photo Composante Marine)

Retour sur les moments marquants de l’année 2021 de la Défense belge.

1. Retrait de légendes: La Composante Air et la Composante Marine ont dit adieu à des légendes durant cette année. En service pendant plus de 50 ans, le navire de commandement et de logistique Godetia est rentré pour la dernière fois à Zeebruges fin juin après une dernière mission de six mois au sein de la flotte de déminage de l’OTAN, le Standing NATO Mine  Countermeasures Group 1 (SNMCMG1). Le navire a été commissionné. Seules certaines pièces telles que les ancres, les plaques signalétiques et la cloche du navire seront récupérées et mises à la disposition du War Heritage Institute (WHI).

Les deux dernières Alouette III ont été retirés du service en juillet après 50 ans (crédit-photo adjudant Devid Ryckewaert/Base Coxyde)

Quant à la Composante Air, elle a d’abord dit adieu à ses trois légendaires hélicoptères Alouette III, qui ont été en service pendant 50 ans pour des opérations maritimes. L’un est exposé au musée de la base de Beauvechain, le 1er Wing Historical Center. L’autre est au dépôt du musée à Landen. Le dernier sert de support pour la formation des futurs sous-officiers techniciens de la Défense à l’Ecole Royale des Sous-officiers (ERSO) de Saint-Trond.

Le C-130 a effectué son dernier exercice au Gabon pour Tropical Storm au mois de décembre (crédit-photo Composante Terre)

L’année s’est clôturée pour la Composante Air avec le retrait de ses mythiques C-130 après plus de 50 ans de loyaux services. L’avion de transport a été utilisé pour l’opération Red Kite d’évacuation en Afghanistan au mois d’août. Il a effectué son dernier exercice au Gabon au début du mois pour Tropical Storm. La flotte a été vendue à Sabena Aerospace et Blue Aerospace. Le plus ancien est exposé à Beauvechain au First Wing Historica. L’avion sera remplacé par l’A400M.

Red Kite en Afghanistan a été une opération d’évacuation qui a été menée dans des circonstances difficiles (crédit-photo SF Gp)

2. Opération Red Kite en Afghanistan: Au mois de juin, l’armée belge mettait fin à vingt ans de présence en Afghanistan. Près de 16.000 militaires belges y ont été déployés durant cette période. Au mois d’août, l’avancée fulgurante des talibans a provoqué un énorme pont aérien d’évacuation de la part des pays de l’OTAN depuis Kaboul. La Défense belge y a contribué avec l’envoi de deux C-130 et d’un A400M luxembourgeois avec un détachement de commandos et de forces spéciales. Il s’agissait de la première opération d’évacuation d’urgence de ressortissants effectuée par le nouveau Special Operations Regiment.

Les Lanciers de Marche-en-Famenne ont clôturé une page de plus de six ans et demi d’opération en Belgique (crédit-photo DAB)

3. Fin de l’opération Vigilant Guardian: Six ans et demi après son lancement au départ temporaire, l’opération Vigilant Guardian a pris fin le 1er septembre avec le retrait. Les militaires belges se sont retirés des rues. A son pic en 2016, elle a mobilisé près de 1.800 militaires. Elle a eu un fort impact sur les autres opérations et l’entraînement de la Composante Terre. L’opération Spring Guardian, qui concerne la surveillance des centrales nucléaires, se poursuit.

En obtenant du gouvernement l’augmentation du salaire des militaires, la ministre Ludivine Dedonder a sans conteste obtenu une victoire importante. Une première depuis vingt ans. (crédit-photo Malek Azoug/BE Défense)

4. Augmentation du salaire des militaires: Les militaires l’attendaient depuis vingt ans. Dans le cadre de la mise en place de son plan POP (People our priority), la ministre Ludivine Dedonder a obtenu du gouvernement l’augmentation historique du salaire des militaires, qui sera aligné sur celui des policiers. La question du financement reste une source d’inquiétude et son impact sur le budget de la Défense malgré la communication rassurante du ministère.

 

L’affaire Jürgen Conings et l’éviction du général-major Philippe Boucké ont créé de profonds remous et une crise de confiance entre les politiques et les militaires

5. Affaire Jürgen Conings: L’affaire Jürgen Conings a occupé l’actualité médiatique et l’agenda politique pendant deux mois. La Défense s’est trouvée au coeur de la tempête et notamment le SGRS, le service de renseignement. L’éviction du chef du SGRS, le général-major Philippe Boucké, a créé de nombreux remous au sein de la Défense avec des réactions inédites et une rupture de confiance entre politique et militaires. Le manque de moyens au sein de la Défense est devenu criant après des années d’économies.

La construction du premier chasseur de mines a débuté fin novembre (crédit-photo Jorn Urbain/BE Défense)

6. Début de construction du premier chasseur de mines: C’est une nouvelle étape pour la Marine belge avec le lancement de la construction du premier chasseur de mines fin novembre. Le premier navire nouvelle génération arrivera en Belgique en 2024. Dans le même temps, les noms des futurs chasseurs de mines ont été dévoilés. Le dossier des nouvelles frégates est beaucoup plus complexe notamment sur la question de l’armement. Il n’a pas encore été lancé officiellement.

La première année à la tête du ministère de la Défense n’aura pas été de tout repos pour la ministre Ludivine Dedonder. Elle hérite d’un département en mauvais état. Malgré sa volonté de prendre le problème à bras le corps, il n’est facile de régler en quelques mois une situation qu’on a laissé empirer pendant des années.

Un commentaire

  1. Cette année 2021 n’en a plus pour longtemps et les militaires belges n’ont pas démérités:
    https://beldefnews.mil.be/la-defense-suspend-son-intervention-sur-le-terrain-des-inondations-mais-reste-prete-a-intervenir-retrospective-de-son-action/?lang=fr

    En espérant que les leçons durement apprises stoppent les orientations d’économies de bouts de chandelles prises dans certains domaines où ils ont montrés leurs nuisances, avec des personnels se donnant pour leurs missions avec des moyens trop chichement comptés:
    https://www.bfmtv.com/international/europe/belgique/en-immersion-avec-la-securite-civile-face-aux-inondations-en-belgique_VN-202107160421.html

    Bonnes fêtes de fin d’année à madame Courtial et aux lecteurs et lectrices « D’en avant-garde »!

Laisser un commentaire