Les Lignards ont débuté un stage en forêt équatoriale de six semaines en Guyane

Un détachement de 120 militaires belges du 12/13 de Ligne suit un stage intensif de six semaines en forêt équatoriale (crédit-photo IPR 12/13 de Ligne)

Les Lignards ont débuté un stage en forêt équatoriale de six semaines en Guyane.

Depuis le 26 octobre, un détachement de 120 hommes du 12/13 de Ligne de Spa est déployé en Guyane française pour un stage intensif en forêt équatoriale de six semaines jusqu’au 4 décembre. Il s’agit de personnel de la 3ème compagnie mais aussi du peloton éclaireur et du détachement sniper. Ce stage a nécessité une mise en condition particulière et une préparation qui a débuté il y a quelques semaines. Au début du mois de septembre, le détachement s’est acclimaté au travail en milieu aquatique. Le 6 octobre, il était à Tournai pour effectuer le parcours d’obstacle « Chaturanga ». Le stage est encadré par des instructeurs français du 3ème régiment étranger d’infanterie de Kourou. C’est la première fois qu’un détachement belge a l’opportunité d’effectuer ce genre de stage, réputé pour sa difficulté.

Lors des premiers jours, les militaires belges ont d’abord perçu le matériel spécifique à ce stage et ont fait la connaissance des traditions et du régiment qui va les accueillir durant ces six semaines. Ils ont ensuite passé des épreuves d’évaluation physique individuelles puis des tests d’évaluation de nage en eau libre. Différentes activités étaient également au programme comme un exercice d’embarquement en pirogue, des explications sur les règles de vie et installation bivouac en jungle ou la présentation de la flore et de la faune équatoriales. « Durant les prochains jours, les groupes seront confrontés à la difficultés des pistes, soit de manière individuelle ou collective. Le parcours de chaque stagiaire est chronométré et compte dans sa note globale pour l’attribution de son brevet », a expliqué le bataillon.

Le 3ème régiment étranger d’infanterie est le régiment expert des techniques et actions en jungle. Un élément de la compagnie de commandement et des services du 3ème REI gère le centre d’entraînement en forêt équatoriale (CEFE), hébergé au camp Szuts, à proximité du village de Regina qui est situé à environ 180 km de Kourou. Le CEFE accueille environ 1.800 militaires par an. Depuis sa création en 1987, il a formé plus de 35.000 stagiaires.

2 commentaires

  1. Vive la Légion et honneur au 3 REI un des deux régiments les plus décorés de l’armée française
    Courage et bienvenue à nos camarades belges qui garderont un excellent souvenir de ce stage dans une contrée magnifique

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.