Le timing du remplacement des F-16 devient de plus en plus serré

photo BE Defense
photo BE Defense

Il n’aura échappé à personne que l’appel d’offres pour le remplacement des F-16 n’était pas à l’ordre du jour du dernier Conseil des ministres. D’ailleurs on pouvait s’y attendre, les médias n’en ayant pas parlé au préalable. Le timing du remplacement des F-16 devient de plus en plus serré alors qu’on est déjà mi-février 2017 et qu’une décision doit être prise par le gouvernement en 2018.

Pourtant le ministre Steven Vandeput avait indiqué, fin janvier, que le « Request for governmental Proposal » était prêt après avoir été retardé par le dossier du rallongement de l’âge de la pension. Mais le dossier ne cesse de traîner depuis 2015. Du côté de l’État-Major de la Composante Air, on commence à s’inquiéter. Dans un récent interview, son commandant le général-major Vansina a rappelé que les F-16 arriveraient en fin de vie en 2023 et qu’il faudrait plusieurs années de production pour son remplaçant.

Le remplacement des F-16 devient un peu l’Arlésienne alors qu’il avait été présenté par le gouvernement comme une mesure-phare de sa politique de Défense. Il ne faudrait pas que le dossier soit bâclé, faute de temps.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s