L’armée belge va participer à une mission d’instruction au Bénin

Un instructeur militaire belge au Bénin à Cotonou en octobre 2014 (photo Daniel Orban/ BE Defence)

Le gouvernement belge a approuvé hier l’envoi d’un instructeur militaire au Bénin pour une mission d’instruction au profit du Centre de perfectionnement aux actions post-conflictuelles de déminage et de dépollution (CPADD) au Bénin à Ouidha à partir du mois d’avril.

Cette mission, qui commencera ce mois-ci, est d’une durée de dix-huit semaines divisée en trois périodes de six semaines. Elle répond à une demande du gouvernement béninois qui voulait disposer d’un instructeur dans les domaines de la gestion, du déminage et de l’élimination de munitions. Les cours qui sont appuyés, seront des cours démineur et un cours de chef de dépôt de munition. Ils s’adresseront à des militaires des forces armées africaines et des membres d’ONG.

La collaboration belgo-béninoise remonte aux années 70, mais l’accord de collaboration officiel date de 1999 et a été renforcé en 2001 par la signature d’un arrangement particulier qui définit les conditions de sa mise en œuvre. Depuis 2009, cette collaboration se poursuit suivant un plan annuel dénommé Programme de Partenariat Militaire (PPM). Elle comprend notamment l’assistance à la formation des cadres des forces armées dans la région comme c’est déjà le cas régulièrement pour les parachutistes ou marins béninois.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s