Le bataillon ISTAR sur tous les fronts en Afghanistan et au Mali en 2018

Les militaires du bataillon ISTAR lors de leur exercice de certification en février à Arlon avant leur déploiement en Afghanistan en mars (photo Bn ISTAR-IPR)

Le bataillon ISTAR aura en 2018 un calendrier opérationnel chargé avec des déploiements en Afghanistan et au Mali.

Unité spécialisée dans la collecte de renseignements, le bataillon ISTAR va retourner en opérations à l’étranger après un déploiement entre septembre 2015 et janvier 2016 au Mali où il avait fourni un détachement pour la force de protection de l’EUTM Mali. Pour autant cette unité bilingue n’a pas eu de repos depuis et a été grandement mise à contribution dans le cadre de l’opération Vigilant Guardian. Elle avait été directement impliquée dans les attentats de Bruxelles du 22 mars et ses hommes avaient sauvé la vie de personnes ce jour-là. En 2018, elle sera présente sur deux théâtres d’opérations en Afghanistan et au Mali.

Surveillance de l’aéroport de Mazar-E-Sharif à partir de mi-mars

A partir de mi-mars, 39 hommes de l’escadron C de reconnaissance du bataillon ISTAR vont être chargés de collecter des renseignements au profit de la surveillance de l’aéroport de Mazar-E-Sharif au sein de l’opération Resolute Support de l’OTAN avec une rotation de deux fois plus ou moins quatre mois. Comme pour beaucoup de bataillons de la Composante Terre engagés dans l’opération Vigilant Guardian ces trois dernières années, ce sera une première mission pour la moitié du détachement dont la moyenne d’âge sera de 28 ans. Afin d’exécuter cette mission, le détachement disposera de plusieurs moyens d’observation dont des multi senseurs et une équipe Raven avec les nouveaux drones réceptionnés par le bataillon au mois d’août 2017. Ces derniers transmettent en temps réel des informations au poste de commandement au sol. La préparation du bataillon a débuté au mois de novembre et s’est clôturée lors d’un exercice de certification à Arlon début février qui s’est déroulé en présence du général-major Johan Peeters, chef des opérations à la Défense. Le bataillon enchaînera ensuite avec un déploiement au Mali.

Entraînement en janvier à Elsenborn pour la capacité Raven du bataillon ISTAR (photo Bn ISTAR-IPR)

Déploiement au Mali repoussé à novembre

Le plan des opérations de la Défense pour 2018 prévoyait en juillet l’envoi d’un détachement de 40 militaires faisant partie d’un peloton ISR au sein de l’unité allemande en plus du détachement de 50 militaires qui accompagne les deux NH-90, déjà présents sur place depuis février. C’est le bataillon ISTAR qui sera chargé d’en fournir les éléments. A la demande de l’Allemagne, son déploiement a été repoussé au mois de novembre. Le détachement sera plus conséquent et composé d’environ 50 hommes. Cette légère hausse est sans aucun doute rendue possible avec la baisse de l’effectif de l’opération Vigilant Guardian. Le détachement multi senseurs sera intégré dans la compagnie allemande et recevra donc ses missions de son commandant. La compagnie allemande travaille au profit de la mission de l’ONU de la Minusma dans la région de Gao et collecte des informations au profit de toutes les forces de la mission onusienne présentes dans cette zone. Le report du déploiement va permettre aux militaires belges d’organiser des exercices communs avec leurs collègues allemands et d’optimiser leur préparation pour cette mission conjointe.

La mission du bataillon ISTAR en Afghanistan pourrait être reprise par les pelotons éclaireurs des bataillons de manœuvre de la brigade Médiane et notamment les Chasseurs Ardennais si le gouvernement venait à prolonger cet engagement. Au Mali, la contribution militaire belge est multiforme avec différents niveaux de contribution venant de la Composante Air et de la Composante Terre. Aucune orientation n’est encore donnée pour 2019: priorité Minusma ou EUTM Mali.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.