La Marine crée une nouvelle unité pour ses futurs drones

Crédit-photo Jorn Urbain/Composante Marine

La Marine belge a annoncé la création d’une nouvelle unité sous la dénomination Maritime Tactical Unmanned Aerial System (MTUAS). Cette création s’inscrit dans  la mise en place de la vision stratégique et le remplacement des chasseurs de mines. 

Les nouveaux chasseurs de mines de la Marine belge effectueront leur mission au moyen de déploiement de drones télécommandés à partir de véhicules de surface  et sous-marin sans pilote le tout avec l’appui de sonars, de systèmes de dragage de mines et d’engins pour détruire les mines. A cette fin, la nouvelle unité MTUAS va tester durant les deux prochaines années  le drone Camcopter S-100, développé par la société autrichienne Schieber.

« Le S-100 est apprécié en tant qu’outil complémentaire aux opérations traditionnelles. Il peut voler à une vitesse maximale de 240 km/h, à une altitude de 18 000 pieds et dispose d’un rayon d’action de 200 km. Grâce à ses faibles dimensions et à sa légèreté, le S-100 est facile à manœuvrer et à entretenir dans des hangars pour hélicoptères. L’engin est totalement adapté à un usage naval car il dispose d’une protection anticorrosion grâce au recours intensif à des matières composites en fibre de carbone, à l’acier inoxydable, au titane, à l’anodisation et à des revêtements spéciaux. Via son compas gyroscopique (VTOL), le drone peut effectuer des décollages et des appontages sur des bâtiments équipés d’un pont d’envol pour hélicoptères et ce, même par mauvais temps (pluie et fortes rafales de vent). Le S-100 peut être optionnellement équipé d’un système de harpon OTAN destiné à « s’ancrer » aux grilles du pont », explique la Marine.

La Marine pourrait investir dans des drones conventionnels équipés de rotors et pouvant peser jusqu’à 200 kg pour prendre en charge certaines des tâches des hélicoptères maritimes. L’unité MTUAS sera utilisée au profit de toutes les capacités maritimes : frégates, navires de lutte contre les mines, capacité de sécurité côtière (navires de patrouille et MIK) et protection portuaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.