Fin de mission pour les Chasseurs Ardennais en Estonie

Les Chasseurs Ardennais ont clôturé leur mission en Estonie par l’exercice Spring Storm (crédit-photo Vincent Bordignon/BE Défense)

La mission des Chasseurs Ardennais en Estonie au sein de l’opération Enhanced Forward Presence (eFP) est terminée.

Déployés depuis mi-janvier à Tapa en Estonie au sein d’un battlegroup britannique, les Chasseurs Ardennais ont terminé leur mission et vont rentrer prochainement en Belgique. Ils l’ont clôturé par la participation à l’exercice Spring Storm de l’OTAN qui rassemblait plus de 9.000 soldats. La compagnie belge était intégrée dans un bataillon britannique The King’s Royal Hussars. L’exercice terminé, elle entame sa phase de redéploiement après avoir officiellement transféré la mission aux troupes légionnaires françaises lors d’une cérémonie ce jeudi 15 mai.

Durant cette phase de redéploiement, la Défense a tenu à rappeler que chaque véhicule et équipement utilisés durant la mission étaient méticuleusement nettoyés et désinfectés avant leur retour en Belgique par une équipe de la Composante Médicale. Cette procédure doit éviter l’importation de maladies et de bactéries sur le sol belge. Ce rappel n’est pas anodin. Alors que la crise de la peste porcine africaine battait son plein en octobre dernier, la presse belge avançait qu’elle aurait pu être importée par des militaires belges revenus de mission des Pays Baltes. Des cadavres de sangliers infectés avaient été retrouvés au camp militaire de Lagland. L’armée avait alors suspendu toute activité dans ce camp et procédé à sa désinfection. Une enquête judiciaire était alors en cours et le ministre de la Défense Steven Vandeput avait rappelé que l’armée était en vigilance accrue par rapport à cette maladie depuis août 2017 et qu’une analyse de risque était systématiquement effectuée avant le départ et le retour de chaque exercice ou mission.

Les Chasseurs Ardennais seront de retour en Belgique d’ici quelques jours ainsi que les autres unités d’appui qui composaient le détachement: le bataillon d’Artillerie, le 4 Groupe CIS, le 11ème bataillon de Génie et le 18ème bataillon Logistique. Un élément médical complétait le tout.

L’armée belge déploiera un autre détachement de 300 hommes durant le second semestre à partir de septembre prochain mais cette fois-ci en Lituanie. Le bataillon Libération – 5 Ligne de Bourg-Léopold en sera l’unité-pilote.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.