Plus d’un quart de la flotte de véhicules Lynx mis temporairement hors service

Le véhicule Lynx est actuellement utilisé par l’armée belge en Afghanistan (crédit-photo Daniel Orban/BE Défense)

Plus d’un quart de la flotte de véhicules Lynx a été mis temporairement hors service par la DGMR.

Suite à l’inspection et à l’entretien approfondis de plusieurs véhicules légers polyvalents , l’état-major de la Défense a pris la décision de mettre temporairement hors service une partie de ce type de véhicule, a indiqué la Défense dans un communiqué de presse ce mercredi. « La sécurité passe avant tout et nous ne voulons pas prendre de risques inutiles « , a déclaré la Direction générale des ressources matérielles (DGMR). Sur une flotte de 422 véhicules, 120 véhicules Lynx ne sont donc plus actuellement opérationnels.

Durant cette inspection, la DGMR a constaté des fissures sur le châssis de certains véhicules. Elle a donc procédé à un démontage complet de ceux-ci. Le nombre exact de véhicules impliqués n’est pas encore connu. Le reste de la flotte fait actuellement l’objet d’un examen au moyen d’un scanner RX. 29 véhicules de ce type participent à des opérations et exercices à l’étranger et plus particulièrement l’Afghanistan et le Mali. 26 autres véhicules sont utilisés pour la sécurité des bases aériennes. Ils ont également été mis hors service et seront inspectés dès que possible. Le problème affecte donc les opérations actuelles de l’armée belge.

Entré en service en 2007, le véhicule Lynx n’a cessé d’être victime de dysfonctionnements et de pannes comme l’écrivait le site Forces Operations Blog. Son maintien en condition opérationnel a aussi été très problématique. Son retrait du service est prévu pour 2026. L’armée belge a entamé une prospection pour son remplacement. Elle recherche un véhicule 4×4 de classe N2G, c’est-à-dire un tout-terrain de la classe 3,5 à 12 tonnes.

L’année 2019 est difficile pour les véhicules de l’armée belge. 40% de la flotte de Piranha et Pandur de la Composante Terre ont été aussi mis temporairement hors-service en mai dernier suite à un problème qui concernait le système d’extinction d’incendie. Le problème devait être réglé au mois de septembre. En revanche, le Pandur subit actuellement une modernisation de son blindage et ne sera déployé au Mali qu’en avril 2021.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.