L’armée belge a formé 1.200 militaires nigériens à travers l’opération New Nero

La mission METT Maradi a débuté en septembre 2019 et fait partie de l’opération New Nero lancée fin 2017 (crédit-photo Daniel Orban/BE Défense)

1.200 militaires nigériens ont été formés par l’armée belge à travers l’opération New Nero depuis fin 2017.

A la fin de l’année 2017, l’armée belge lançait l’opération New Nero dans une certaine discrétion. Jusqu’à récemment, cette opération ne bénéficiait pas d’une réelle couverture que ce soit du service de communication de la Défense ou bien des médias en général. Au départ, cette opération n’était effectuée que par un petit détachement d’une quinzaine de militaires belges. En 2018, l’armée belge était encore très présente en Irak et en Syrie à travers l’opération Valiant Phoenix et la lutte contre l’Etat Islamique accaparait l’opinion publique. Elle était aussi très active au Mali au sein de la MINUSMA avec le déploiement de deux NH-90 et d’un C-130 plus d’un détachement multisensor. La mission en Afghanistan prenait son essor. Le Niger restait donc dans l’ombre d’autant plus que l’opération était effectuée par les Forces Spéciales.

En 2019, le paradigme a changé avec le retrait du plus gros des troupes belges d’Irak. Le plan des opérations 2019, dévoilé en novembre 2018, amorçait d’ailleurs le changement. La Défense belge se concentre désormais sur le Sahel et l’Afghanistan hors du continent européen. Comme ces pays voisins, le Niger doit faire face de plus en plus à la menace djihadiste d’où un intérêt croissant des armées européennes dans leur stratégie de lutte contre le terrorisme. En mai dernier, l’armée nigérienne perdait 28 militaires tués lors d’une attaque djihadiste, signe d’un regain de violence. La France et les Etats-Unis y ont une base tout comme l’Allemagne tandis que l’Italie y a également déployé des troupes.

Avec le non-déploiement du Special Operations Regiment en Afghanistan qui avait été envisagé un temps, l’armée belge et le SOR sont totalement tournés vers le Niger et le Sahel. L’opération New Nero a pris un nouvel essor depuis le mois de septembre avec l’envoi d’un détachement de 40 militaires pour former une unité d’intervention des forces armées nigériennes à Maradi, une mission appelée METT (Mobile Education & Training Team) Maradi et qui fait partie de l’opération New Nero. Pour la première fois cette semaine, la Défense belge organisait un point presse spécifiquement destiné à cette mission. Le 2ème bataillon Commandos de Flawinne a débuté cette formation et sera relevé en fin d’année par le 3ème bataillon de Parachutistes de Tielen. La formation, qui est prodiguée par les commandos belges, se fait selon un standard qui a été élaboré par le Special Forces Group en concertation avec les autres pays partenaires en tenant compte des spécificités de l’armée nigérienne. Depuis fin 2017, 1.200 militaires nigériens ont été formés par l’armée belge. Des officiers et sous-officiers nigériens sont également formés en Belgique au centre d’entraînement des commandos de Marche-les-Dames comme cela avait déjà le cas courant 2017. Cette opération est donc la première où les unités du nouveau Special Operations Regiment collaborent étroitement.

Un instructeur de la Maréchaussée néerlandaise en mission de formation à Niamey le 2 octobre dernier (crédit-photo NL Defensie)

C’est aussi l’occasion pour la Belgique de pouvoir travailler avec l’armée néerlandaise. Une dizaine de militaires de la Maréchaussée néerlandaise, déployés depuis fin septembre, ont terminé la formation de 260 policiers nigériens, qui appartiennent à la Compagnie Mobile de Contrôle de Frontières (CMCF). Ils étaient chargés d’enseigner un module sur le contrôle des frontières. Celui-ci était le dernier d’une formation qui a débuté au mois de mars et à laquelle les Forces spéciales belges ont contribué. La mission de la Maréchaussée néerlandaise au Niger est planifiée jusqu’à fin 2021.

La mission de l’armée belge au Niger se poursuivra en 2020 et pourrait même être prolongée en 2021.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.